L’opposition républicaine appelle ses partisans à observer une journée ville morte ce mercredi 21 novembre 2018 à Conakry. La circulation routière est toutefois normale ce matin sur l’axe Cosa-Bambeto-Hamdallaye, a constaté un reporter de Guineematin.com qui est sur place.

C’est la première journée ville morte de l’opposition républicaine au lendemain de la militarisation de l’axe. Pour le moment (9 heures), la circulation routière est normale sur le tronçon Cosa-Bambeto-Hamdallaye. De nombreux véhicules et autres motards sont visibles sur le terrain. A Koloma marché, les unités mixtes, police-gendarmerie-armée, sont stationnées à divers endroits sensibles. Un autre pickup, rempli de militaires, fait la patrouille sur l’axe.

Au marché de Koloma, les boutiques et magasins sont fermés, tout comme à Bambéto. Cependant, les vendeuses du marché sont pleins d’entrain et tentent d’écouler leurs produits.

Il reste à savoir si ce nouveau dispositif va pouvoir ramener le calme sur l’axe, théâtre de violences meurtrières ces derniers temps.

Alpha Mamadou Diallo depuis Koloma marché pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin