La Direction du collège Thyndel, dans la commune urbaine de Labé, reste préoccupée par le problème de latrines auquel l’établissement scolaire d’enseignement public est confronté depuis belle lurette, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

C’est le principal du collège de Thyndel, Moustapha Pounthioun DIALLO qui tire la sonnette d’alarme. « Nous avons de sérieux problèmes, parce que nous n’avons pas de latrines. Or, nous avons un nombre total de 2400 élèves. Nous aussi de problèmes de surpopulation dans les salles de classe. Nous avons toutes les difficultés du monde à gérer cette situation, parce que nous sommes parfois obligés de déranger même les voisins » explique le principal du collège.

Une demande de soutien a été déposée dans la matinée de ce vendredi aux autorités communales de Labé qui ont profité du passage à la mairie du responsable d’une ONG française spécialisée dans la réalisation de points d’eau en milieu scolaire.

« C’est vrai que la SEEG fourni de l’eau 2 à 3 jours par semaine. A part les châteaux d’eau, il n’y a pas d’autres solutions. On ne peut pas construire un forage en plus. Il serait bon de mettre en place des citernes, des réservoirs, avoir un réservoir d’eau. 1000 litres, c’est peut être aux alentours de 5 à 6 millions de francs guinéens. Avec ce montant, vous pouvez le château d’eau et le robinet. Mais, après 1000 litres ne vont pas suffire pour ses effectifs là. Peut-être entre 2 et 3000 litres. Entre 5 et 10 millions, vous pourrez avoir déjà le problème de l’eau réglé » a conseillé le coordinateur de l’ONG Le Partenariat, Nicolas Martin.

Revenant à la question de latrines, le partenaire français a révélé qu’en République de Guinée que le standard minimum « Eau, hygiène et assainissement dans les écoles » prévoit des latrines pour 50 élèves. Ce qui conduit à un besoin urgent d’environs 50 cabines pour le collège Thyndel de Labé.

En attendant la réaction des autorités compétentes, ce sont 2.400 élèves qui sont exposés à des risques de maladies de toutes sortes dans un établissement d’enseignement public sans latrines, ni eau, quelle soit potable ou non.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin