Le bureau du proviseur du lycée Gamal Abdel Nasser de Faranah a été partiellement incendié dans la nuit du dimanche à lundi, 26 décembre 2018. Les auteurs de cet acte ne sont pas encore connus, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Selon le gardien du lycée, le doyen Aboubacar Condé, « ça s’est passé à minuit. Je suis resté assis devant ma porte à un moment où il n’y avait plus de circulation. J’ai vu un jeune, habillé en lycéen. Il est passé par derrière le bureau en allumant une torche. Quand j’ai vu la lumière de la torche, je suis sorti pour m’arrêter sous un manguier. Je suis resté sous le manguier, croyant qu’il est parti. Mais, il n’était pas parti. Il a défoncé une persienne de la fenêtre pour mettre le feu. Il a quitté. Quand il quittait, on s’est croisé, il m’a torché. Je lui ai demandé pourquoi il me torche. Ensuite, je suis allé m’asseoir. Je suis resté devant ma porte, j’ai vu que tout est rouge au bureau. Je suis venu constater et j’ai trouvé que le feu a pris le bureau. Toutes les portes et fenêtres sont fermées. Automatiquement, je suis allé vers le jeune en disant que c’est lui qui a mis le feu. J’ai demandé aux gens de sortir pour l’arrêter. Mais, personne n’est sorti. Sans téléphone, j’ai couru pour aller informer monsieur Barry qui a appelé les responsables de l’école. Ceux-ci sont venus. Ils ont ouvert les portes et ils ont sorti des bidons d’eau pour éteindre le feu. C’est un seul fauteuil qui est parti en cendre. Après ils ont fait venir un gendarme avec lequel j’ai passé la nuit », a expliqué le vieil homme de 70 ans.

Joint au téléphone, le proviseur du lycée Régional d’Application Gamal Abdel Nasser de Faranah, Kandas Camara a dit de « ne pas faire beaucoup de commentaires sur la question pour éviter de révolter les élèves ».

À rappeler que, le lundi 19 Novembre dernier, des inconnus étaient venus cadenasser toutes les classes et la direction du même lycée. Ce qui avait suscité la colère des élèves et une forte mobilisation contre ce genre de comportements avait eu lieu.

De Faranah, Bangoura Mohamed pour Guineematin.com

Tel: 00224 620 24 15 13

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin