Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, l’opposition républicaine devait manifester dans la matinée de ce jeudi, 29 novembre 2018, entre l’Esplanade du stade du 28 septembre (à Dixinn) et le palais du peuple (dans la commune de Kaloum).

Mais, comme toutes les précédentes, la marche d’aujourd’hui a été empêchée par des agents des forces de l’ordre (policiers et gendarmes) qui ont été déployés sur place, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est actuellement à Dixinn.

Ces dernières semaines, même en présence de son leader, l’opposition guinéenne commence à montrer des signes d’essoufflement puisque ses manifestations n’ont plus le même impact sur la ville que par le passé. Et, quand Cellou Dalein Diallo est absent du pays, les manifestations ont encore très peu d’impacts sur la capitale guinéenne.

En tous les cas, dans la matinée de ce jeudi, les manifestants n’ont pu faire que quelques pas. Avec des slogans, « Alpha assassin », ils ont quitté le domicile du président de l’UFDG sans même pouvoir arriver au point de ralliement, Dixinn terrasse ! Quelques mètres après le domicile de Cellou Dalein Diallo, les premiers marcheurs qui ont aperçu l’impressionnant dispositif de sécurité et qui ont inhalé quelques gorgées de gaz lacrymogène ont pris la poudre d’escampette et c’est le sauve qui peut… On apprend d’ailleurs que les députés et autres responsables de l’opposition qui étaient dans la marche ont également utilisé le terrain pour se « réfugier » finalement dans les domiciles privés d’à côté. C’est quelques minutes après la reprise normale de la circulation qu’ils reviennent au compte-gouttes au domicile privé du leader de l’opposition guinéenne…

A suivre !

Ibrahima Sory Diallo est à Dixinn pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin