En prélude à la semaine nationale de lutte contre le VIH Sida, l’Amicale des Sortants de l’Université de Kankan (ASUK) a organisé une cérémonie de don de sang au CNTS. Les membres de la structure sont allés volontairement donner leur sang pour aider d’autres personnes qui en ont besoin pour rester en vie. Et, cette action a été vivement saluée par les responsables du Centre National de Transfusion Sanguine, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Lamarana Barry

Selon Lamarana Barry, président de l’ASUK, son ONG créée depuis près de cinq ans, a inscrit dans son plan d’action, des activités humanitaires. Pour cela, chaque année, elle organise des actions humanitaires pour les populations. Et, cette année, en prélude à la semaine nationale de lutte contre le VIH Sida, son association a pensé à faire un don de sang au CNTS.

« Aujourd’hui, ce don de sang que notre amicale a organisé, va en droite ligne avec ses objectifs : venir en support, à la rescousse des couches défavorisées, des couches fragiles. Depuis la création de notre association il y a cinq ans, nous organisons des activités dans le cadre de l’éducation et de l’environnement. Et aujourd’hui, nous avons décidé d’organiser une action dans le cadre de la santé.

C’est une semaine de la santé, pour nous, la lutte contre le VIH, c’est un tremplin pour venir montrer notre engagement citoyen au profit de la nation, au profit de nos sœurs et frères qui sont dans le besoin. Donc, nous sommes très contents de réaliser cette activité altruiste, cette activité civique qui, à ma foi, devrait être un repère, devrait être un geste naturel pour toutes les associations et pour tous les autres citoyens », a indiqué Lamarana Barry.

Mamadou Saïdou Diallo

De son coté, Mamadou Saïdou Diallo, responsable des prélèvements au Centre National de Transfusion Sanguine, a salué cette initiative de l’ASUK, précisant que son centre était dans le besoin. « Cette activité a une importance capitale pour nous. Parce qu’elle s’inscrit dans la logique de nos activités habituelles. Vous n’êtes pas sans savoir que dans nos hôpitaux actuellement, nous perdons assez de malades par manque de sang.

Ça peut être des femmes qui viennent pour l’accouchement, ça peut être des enfants, ça peut être des personnes qui viennent pour des interventions chirurgicales. Donc, si cette ONG vient nous appuyer en donnant du sang à ces patients, c’est vraiment acte salutaire pour nous. Au nom du Centre National de Transfusion Sanguine, je tiens à les remercier », a-t-il déclaré.

Alsény Diallo

Présent à cette cérémonie au nom du ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation, Alsény Diallo a remercié l’ASUK pour ce geste humanitaire. Il a ensuite invité les autres ONG à faire de même : « J’ai un sentiment de joie, je suis content de cette action qui vient des jeunes. Je demande que de telles actions puissent continuer et qu’il y ait une pérennisation », a-t-il lancé.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin