La 103ème conférence de l’association internationale du 3ème âge s’est tenue du 21 au 24 novembre 2018 en île Maurice. Elle a réuni des délégations venues de 16 pays du monde dont la Guinée. Les travaux ont porté sur l’importance des personnes âgées et les actions à faire en leur faveur.

C’est sous le thème : « Les universités du troisième âge et les séniors ; courroies de transmission pour une société pluriculturelle », que la103ème conférence de l’association internationale du 3ème âge s’est tenue en île Maurice. Les travaux, dont la cérémonie de clôture a été présidée par le chef de l’Etat de l’île Maurice, ont connu la participation de plusieurs personnalités comme venues de 16 pays du monde.

Le président de l’UNITRA-Maurice, Professeur Armoogun Parsuramen, le président de l’AIUTA monde, Professeur François Velas de Toulouse, Patrick Demouy, Professeur d’histoire médiévale à l’Université de Reims, Sidy Camara du Sénégal et madame Traoré Naye Diao Ndiaye de la Guinée et plusieurs autres intervenants, ont tous dégagé l’importance des activités à mener en faveur des personnes âgées.

Le multiculturalisme est l’expression de la synthèse de l’ensemble des diversités qui enrichissent le quotidien des hommes dans la quête du bien-être et du meilleur vivre ensemble. Il ne saurait par conséquent faire l’objet d’un cloisonnement en fonction des entités et des régions. C’est pourquoi, un accent particulier a été mis sur la richesse que constituent les ainés qui, par les expériences accumulées au cours de leur vie active, ne sont pas des passagers dans le train de la vie ; mais des acteurs efficaces et incontournables de l’interaction passé-présent.

Les universités du troisième âge ont donc pour vocation de s’occuper de cette tranche de nos sociétés au double plan de leur utilisation dans la solution des problèmes du présent et de leur occupation à apprendre autre chose que celles dans lesquelles ils ont fait carrière jusqu’à leur retraite. Les activités physiques et sportives doivent être au programme des activités des universités du troisième âge en leur faveur afin de participer au maintien de leur santé.

Des dîners galas et des excursions à la découverte des trésors touristiques de l’île Maurice ont agrémenté le séjour des délégués. L’aventure du sucre qui retrace l’histoire de cette denrée précieuse à travers les temps, le musée de l’île Maurice et la mare sacrée des hindous ont fortement impressionné les participants à cette 103ème conférence internationale des universités du troisième âge.

La 104ème aura lieu au mois de mai prochain en chine avec les souvenirs de cette mosaïque de peuples hindous, chinois, africains et européens au carrefour des cultures et des civilisations séculaires.

A noter que la délégation de l’UNITRA-Guinée était conduite par sa présidente madame Traoré Naye Diao Ndiaye, qui a offert un balafon et un masque nimba au musée national de l’île Maurice, et comprenait l’ambassadeur Falilou Bah, madame Dia Saran Seck et monsieur Babagallé Soumah.

Amadou Diouldé Diallo, de retour de l’île Maurice

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com