Dans le cadre du renforcement du partenariat public-privé entre la Guinée et l’Autriche, une mission commerciale autrichienne séjourne en Guinée depuis hier dimanche, 02 décembre 2018. Première du genre depuis l’arrivée du professeur Alpha Condé au pouvoir, cette délégation d’une dizaine d’entreprises est venue prospecter, en vue de connaître les opportunités d’investissement dans notre pays, a appris Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Dans la soirée de ce dimanche, 02 2018, la mission autrichienne, à sa tête l’ambassadrice en personne du pays en Guinée et le gouvernement guinéen, représenté par les ministres Gabriel Curtis et Mohamed Diané, se sont retrouvés dans un réceptif hôtelier de Conakry pour des échanges préliminaires. Dans son discours de circonstance, madame Ann Djénèba Keïta, directrice générale par intérim de l’Agence de Promotion des Investissement Privés (APIP) de la Guinée, a indiqué que cette mission commerciale, composée d’une dizaine d’entreprises, est venue prospecter en vue d’investir dans notre pays.

« Vous savez tous que le gouvernement, grâce à l’impulsion de monsieur le président de la République, a entamé plusieurs reformes les années précédentes, et aujourd’hui on commence à voir les résultats. Beaucoup de pays veulent venir voir ce qu’on peut offrir, quels sont les opportunités commerciales, quels sont les opportunités d’investissement. Et pour nous, on se réjouit de recevoir cette délégation qui va venir échanger avec le secteur privé guinéen ; qui va venir voir quelles sont ces opportunités qu’elle pourrait saisir avec le secteur privé guinéen ; comment nouer ces partenariats de transfert de technologies et de connaissances avec le secteur privé guinéen. Donc pour nous, c’est une aubaine pour le secteur privé », a-t-elle dit.

Djénèba Keïta fonde l’espoir que les échanges entre privé autrichien et celui guinéen permettront de booster la croissance économique de notre pays.
Parlant des secteurs dans lesquels cette mission commerciale autrichienne pourrait investir, la directrice générale par intérim de l’APIP indique qu’ils sont nombreux. Elle a cité quelques secteurs prioritaires comme : « l’énergie, l’agriculture, l’industrie, les mines, les infrastructures. Aujourd’hui, nous avons à présenter ces opportunités à ces investisseurs autrichiens afin qu’ils puissent les saisir.

Mais aussi, nous constatons qu’il y a beaucoup d’entreprises qui veulent tâter un peu le marché, comprendre ce qui se passe avant de venir investir. Donc pour nous, c’est de pouvoir mettre en face d’eux, les vrais potentiels partenaires guinéens qui sont dans le secteur privé, qui évoluent dans le même secteur qu’eux, ou qui pourraient acheter , être distributeurs de produits afin de les encourager de s’installer et investir », a-t-elle ajouté.

De son côté, Gabriel Curtis, ministre en charge des Investissements et des Partenariats Publics Privés, a salué l’arrivée des entreprises autrichiennes en Guinée, précisant qu’elles trouveront dans notre pays de bonnes performances économiques. « Plusieurs réformes ont été adoptées sous l’impulsion du président de la République, le professeur Alpha Condé, débouchant sur des résultats positifs qui démontrent que la Guinée reste la destination la plus sûre et la plus attractive pour des investisseurs.

Avec un taux de croissance de 8,3% en 2017, 27 places gagnées en 7 ans au classement Doing Business de la Banque mondiale, et avec des investissements directs étrangers (IDE) qui ont atteint un niveau record avec 1,6 milliards de dollars américains d’investissements réalisés en 2016 et 3 milliards de dollars américains engagés en 2017, il n’a jamais été aussi facile et attrayant d’investir en Guinée »,a notamment rassuré Gabriel Curtis.

A noter que cette mission autrichienne va séjourner pendant trois jours en Guinée. Elle aura des échanges approfondis avec la partie guinéenne, dans l’après-midi de ce lundi, 03 décembre.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com