Même s’il ne prend part à la grève de la faim entamée ce mercredi, 06 décembre 2018 par Dr Faya Millimono et plusieurs autres personnes, Dr Fodé Oussou Fofana est de cœur avec ceux qui participent au mouvement. C’est ce qu’il a laissé entendre au cours d’un entretien avec un journaliste de Guineematin.com, ce mercredi. Le vice-président de l’UFDG apporte son « soutien total » à l’initiative du président du Bloc Libéral et invite tous ceux qui peuvent le faire à se joindre au mouvement.

Le déguerpissement des grévistes de la faim de l’esplanade du stade du 28 septembre de Conakry, ce mercredi, 06 décembre, ne laisse pas indifférent Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG. L’opposant a contacté Guineematin.com pour réagir à cette situation. Il déplore le fait que le groupe emmené par Dr Faya Millimono, le président du Bloc Libéral, soit obligé de quitter les lieux et apporte son soutien au mouvement. « Si des gens ont décidé d’organiser une grève de la faim, c’est leur droit.

C’est une façon pour eux d’exprimer leur désapprobation par rapport à ce qui se passe dans notre pays. Mais, malheureusement, ce gouvernement n’a même pas de respect pour ça. On leur dit qu’il leur faut une autorisation pour s’installer sur l’esplanade du stade du 28 septembre, mais ils sont fous là ! Ça veut dire que ça ne va plus dans ce pays et c’est vraiment regrettable. Je profite de l’occasion pour apporter mon soutien total à Faya et à son groupe. Et j’invite tous ceux qui peuvent le faire de se joindre à eux », a réagi Fodé Oussou Fofana.

Le député et président du groupe parlementaire des Libéraux-démocrates à l’Assemblée nationale, a tenu aussi à répondre à ceux qu’ils qualifient de pyromanes du pouvoir qui demandent l’application de la loi anti-casses contre les organisateurs de manifestations violentes. « Je tiens à leur rappeler que le principe de la loi anti-casses, c’est de demander aux organisateurs de signer la lettre d’information adressée à la municipalité concernée. Et, si cela est fait, les forces de l’ordre ont l’obligation d’encadrer la manifestation pour la sécuriser. Maintenant s’il y a un dérapage venant des manifestants, évidemment les signataires vont répondre devant la justice.

Mais, ce qui fait mal, c’est le fait que le gouvernement décide d’interdire toute forme de manifestations de rue en Guinée. De quoi le gouvernement est fort pour faire cela ? Est-ce qu’on est dans un pays démocratique ou dans une dictature, ou un pays hors la loi ? Un gouvernement qui interdit les manifestations est un gouvernement hors la loi, est un gouvernement qui provoque, est un gouvernement qui ne respecte pas les droits humains, est un gouvernement qui ne mérite pas d’être gouvernement », a-t-il dit.

Pour Fodé Oussou Fofana, il n’y a aucun doute que la Guinée est en train de basculer dans la dictature. Mais, il promet que son camp politique ne laissera pas cela arriver dans notre pays. Il souligne que l’opposition républicaine va poursuivre les manifestations de rue jusqu’à ce que le pouvoir accepte de respecter la loi et ses engagements et de respecter les principes démocratiques. « S’ils pensent qu’ils sont capables de nous empêcher de continuer les manifestations parce qu’ils ont acheté des gaz lacrymogènes et ils ont installés des PA dans la ville, c’est peine perdue.

Tant que les problèmes ne sont pas réglés, les revendications vont continuer, les manifestations vont continuer. On verra bien entre le gouvernement et le peuple de Guinée qui aura le dernier mot. Parce que maintenant c’est le gouvernement contre le peuple de Guinée bafoué dans sa dignité, bafoué dans ses droits. C’est un gouvernement qui fout au sol tout ce qui est valeurs démocratiques.

C’est un gouvernement qui veut instaurer ce qu’on n’a pas instauré même au temps de Sékou Touré, en interdisant toute manifestation de rue comme si la Constitution n’était qu’un chiffon.
Nous n’allons pas nous asseoir et croiser les bras pour laisser monsieur Alpha Condé instaurer la dictature en Guinée », a laissé entendre l’opposant qui annonce un nouveau programme de manifestations dans les prochains jours.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com
Tel. 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com