Le Ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation a reçu en audience le jeudi, 06 décembre 2018, une délégation allemande de la GIZ, composée de la Directrice du Département Afrique de l’Ouest basée en Allemagne, la Directrice régionale basée à Dakar et la Responsable du Projet de l’Education de Base en Guinée.

Cette rencontre de prise de contact entre Mory Sangaré et la mission de la GIZ avait pour objectif d’échanger sur l’état du partenariat dans la mise en œuvre du projet « Promotion de l’Education de Base – PEB » en Guinée et son élargissement sur d’autres champs orientés vers les jeunes, a constaté sur place Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

A rappeler que le Ministère Fédéral Allemand de la Coopération Economique et du Développement (BMZ), à travers la GIZ, accompagne la Guinée dans la mise en œuvre de son programme de Promotion de l’Education de Base depuis janvier 2015. Avec l’élargissement, le projet PEB-Elargi, cofinancé à hauteur de 22 millions 100 mille euros dont 17 millions 100 mille par le BMZ et 5 millions par l’Union européenne, vise à faciliter l’accès à l’éducation de base, l’égalité des chances, la qualité de l’enseignement et à améliorer les offres axées sur le renforcement de l’employabilité des jeunes.

Dr Ulrike Maenner

Selon Dr Ulrike Maenner, Directrice du département Afrique de l’Ouest du siège de la GIZ, son institution appuie le projet d’éducation de base en Guinée à travers une convention datant de 2015. Selon elle, cette prise de contact, la première depuis l’arrivée du ministre Mory Sangaré à ce département, vise à dynamiser le partenariat dans l’exécution du projet et à parler des nouveaux axes de coopération entre la GIZ et le Ministère. « Nous avons un projet qui existe il y a longtemps. On a eu une rencontre aujourd’hui avec son Excellence, monsieur le Ministre. L’occasion de cette rencontre, c’est de parler de ce projet. On a déjà eu plusieurs activités dans le passé, pour l’éducation primaire. Et maintenant, c’est l’élargir aussi pour la formation professionnelle des jeunes orientée vers la préparation à la vie professionnelle des élèves des dernières années du primaire. Nous avons inclus aussi une collaboration avec l’Union européenne. C’est-à-dire que c’est maintenant une collaboration continue mais aussi élargie », a-t-elle expliqué.

Mory Sangaré

De son côté, le ministre de l’Education Nationale s’est réjoui de l’arrivée de cette mission en Guinée. « C’est un partenariat qui s’est développé au fil des années et qui a amélioré la qualité, l’accès et la gouvernance dans nos écoles. Quand vous prenez le programme eau et hygiène, le renforcement des capacités des directeurs des écoles, les DSEE (Délégués Scolaires de l’Enseignement Elémentaire), le renforcement des capacités des APEAE à travers les CDE, et le projet KFW sur la construction des salles de classe… Voici des volets qui ont contribué à l’amélioration des aspects qualité, gouvernance et accès », a fait remarquer le ministre Mory Sangaré.

En outre, le ministre de l’Education Nationale a expliqué que le problème fondamental au niveau de l’éducation de base, c’est l’amélioration de la qualité de l’enseignement et d’apprentissage. « Donc, ce projet ne peut qu’aider à l’amélioration de cette qualité-là. Donc, c’est une bonne chose. Voici des partenaires qui sont satisfaits les uns des autres et qui ont jugé bon de se retrouver, d’échanger pour mieux avancer. C’est pourquoi ils sont venus. Et, ils ont été les premiers à exprimer leur entière satisfaction par rapport au partenariat qui nous lie », a dit le ministre.

A noter que ce projet prendra fin en 2019. A terme, il permettra entre-autres, d’améliorer les conditions d’apprentissage et de travail dans les écoles partenaires, l’amélioration de la formation initiale et continue des enseignants, l’amélioration de l’offre quant à l’orientation professionnelle pour les élèves du primaire.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin