Dans quelques jours, la mutuelle communautaire de croissance (MC2) de Dar-Es-Salam et la MUFFA (mutuelle financière de la femme africaine) de Bambéto seront inaugurées par les autorités guinéennes. Une assemblée générale constitutive a été organisée à cet effet dans la journée d’hier, dimanche 09 décembre 2018, sous la présidence de monsieur Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, a constaté Guineematin.com, à travers un de ses reporters.

Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse

Présidant l’assemblée générale constitutive de ces deux mutuelles qui seront inaugurées dans la commune de Ratoma, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a exprimé l’engagement de son gouvernement de tout mettre en œuvre pour l’alimentation de ces deux mutuelles.

« Les présidents des conseils d’administration des deux mutuelles ont dit clairement l’importance de ces mini banques dans l’optique, dans la dynamique, dans l’engagement du gouvernement à permettre aux jeunes et aux femmes, donc aux guinéens, d’avoir la possibilité d’obtenir des crédits avec un taux nettement insignifiant et sans trop de contraintes, contrairement à d’autres types de mutuelles comme les banques. C’est pour dire que le concept de MUFFA et de MC2 sont des concepts qui visent l’accompagnement des membres en vue de leur épanouissement », a dit Mouctar Diallo.

Parlant de la gestion efficace de ces deux mutuelles, le ministre Mouctar Diallo estime que « ceci dépendra de l’engagement de chacun, de la volonté de tous les membres pour alimenter leurs comptes, pour faire des efforts et aussi rembourser. Parce que sans le remboursement, ces instruments efficaces ne pourront pas jouer toutes leurs missions. C’est pourquoi, nous comptons sur chacun pour justement contribuer au développement de ces mutuelles ».

Mme Asmaou Diallo

Pour sa part, madame Asmaou Diallo, la présidente de la MUFFA de Bambéto a dit être heureuse de cette initiative. « C’est une illustration de la volonté des femmes de l’axe et celle de la commune de Ratoma toute entière de combattre la pauvreté, la précarité et l’isolement dont elles sont victimes. La MUFFA de Bambéto compte aujourd’hui 300 membres, toutes issues des différentes sensibilités linguistiques, sociales et culturelles de la Guinée ; toutes déterminées à travailler à la sueur du front pour gagner le pari du combat contre la pauvreté, car l’ennemi de la guinéenne n’est nulle autre que la pauvreté ».

A rappeler que la création des MC2 et des MUFFA est une initiative du professeur Alpha Condé qui vise à soutenir les jeunes et les femmes pour lutter contre la pauvreté en Guinée. Elle vise également l’autonomisation des jeunes et des femmes, grâce à l’accompagnement de la banque Afriland First Bank.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77 / 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin