Un drame assez étonnant s’est produit hier dimanche, 09 décembre 2018 dans la commune urbaine de Koubia. Un homme s’est donné la mort alors qu’il tentait de tuer un serpent à l’aide de son fusil. La victime a ouvert involontairement le feu sur elle et a succombé à ses blessures, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Koubia.

Le drame s’est produit au secteur N’Dantary dans le quartier Koubia 1. Mamadou Aliou Baldé alias Badra, la victime, se rendait dans son potager situé à environ 500 mètres de son domicile. Arrivé au niveau du marigot nom de « Didoun », il aperçoit un gros serpent qui apparaît régulièrement sur les lieux. Fusil de chasse et cartouches en mains, Aliou Baldé décide de tuer le serpent pour mettre fin au danger qu’il représente.

« Il a armé son fusil pour tirer sur le serpent. Mais, il a raté la cible. Il a mis rapidement une autre cartouche pour tirer à nouveau. Cette fois, il touche un peu le serpent mais sans le tuer. Il a décidé de tirer pour une troisième fois. Mais, au moment où il s’apprêtait à tirer, le serpent a foncé vers lui. Pris de peur, il a décidé de reculer un peu pour pouvoir l’achever. C’est ainsi qu’il a glissé et a ouvert le feu sur lui-même. Les balles l’ont touché au niveau du bras droit, la poitrine et le ventre », explique Souleymane Baldé, jeune frère du défunt.

Lorsque les balles l’ont atteint, Mamadou Aliou Baldé n’est pas mort tout de suite. Il a poussé des cris qui ont alerté des femmes qui faisaient le linge non loin de là mais aussi les habitants du secteur qui sont venus le trouver couché avec des blessures. Ils ont tenté de l’envoyer à l’hôpital mais Badra a rendu l’âme peu après les faits. Il laisse derrière lui une épouse et 6 enfants.

De Koubia, Mamadou Alpha Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin