Guinea Alumina Corporation (GAC), qui développe une mine de bauxite dans la région de Boké et qui est l’un des plus importants investissements réalisés en Guinée au cours des 40 dernières années, a annoncé aujourd’hui que les travaux de construction de son projet sont complétés à 75 %.

GAC est une filiale d’Emirates Global Aluminium (EGA), qui est l’une des plus grandes entreprises d’aluminium au monde. Les premières exportations de bauxite du projet GAC sont attendues au cours du second semestre 2019.

Plus de 3 000 personnes, dont plus de 80% sont Guinéens, travaillent actuellement sur le projet GAC. À ce jour, la construction représente 23 millions d’heures de travail, l’équivalent d’une personne travaillant pendant plus de 8 700 ans.

Le projet a enregistré près de 9 millions d’heures de travail sans accident entraînant un arrêt de travail. Pour l’année 2018, le taux de fréquence des blessures enregistré chez GAC est de 0,8 par million d’heures travaillées, soit moins du quart de la référence mondiale dans le secteur de l’exploitation de la bauxite publié par l’Institut international de l’aluminium pour l’année dernière.

Paulo Castellari, Président Directeur Général de GAC, a déclaré : « Nous entrons maintenant dans la phase finale de la construction de notre projet et nous nous concentrons sur la réalisation de notre objectif qui est la première exportation de bauxite en toute sécurité, dans les délais et dans le budget impartis. Nous travaillons également d’arrache-pied sur nos préparatifs pour exploiter efficacement nos installations d’extraction et d’exportation une fois la construction terminée, au profit de la Guinée et de EGA pour les décennies à venir. ”

La Guinée est le plus grand détenteur de ressources en bauxite au monde, et le projet GAC contribuera de manière significative aux exportations du pays en bauxite, d’où provient l’aluminium. Une fois la mise en service accomplie, le projet devrait produire environ 12 millions de tonnes de bauxite par an.

Le coût total budgété du projet GAC s’élève à environ 1,4 milliard de dollars.

La concession de GAC est située dans la région de Boké, au nord-ouest de la Guinée, à proximité de mines existantes exploitées par d’autres sociétés minières.

La bauxite sera transportée par voie ferrée jusqu’à la côte, utilisant les mêmes lignes ferroviaires que ces autres compagnies.

GAC est également en train de construire des installations portuaires, y compris une aire de déchargement et une plateforme d’exportation à Kamsar, qui est un port de bauxite bien établi sur la côte.

Au cours de la phase opérationnelle, le projet devrait employer près de 400 personnes, en plus de 400 sous-traitants. GAC investit également dans le soutien des communautés proches de ses opérations, en abordant des problèmes tels que la santé, l’éducation et la formation.

Dernièrement, le projet GAC a franchi de nombreuses étapes, avec notamment l’arrivée en Guinée de pièces d’équipement majeures. Le culbuteur de wagons, qui permet le déchargement de manière sûre et efficace des wagons chargés de bauxite, est arrivé en juin. Cela a été suivi en octobre par l’arrivée du récupérateur empileur, qui, avec ses 1 300 tonnes, est l’équipement le plus volumineux du projet. En novembre, GAC a reçu deux locomotives de manœuvre qui seront utilisées pour déplacer les wagons sur la plateforme de déchargement de GAC à Kamsar et à la mine.

Enfin, GAC a récemment achevé la construction d’un réservoir d’eau de 750 000 m3 sur la rivière Tiouladiwol dans le district de Boulere, ce qui permettra de limiter la poussière le long des routes de transport minier et de contribuer à la lutte contre les incendies, et a terminé les travaux sur les boucles ferroviaires sur son site minier et au port.

Pour contribuer davantage au développement de la région de Boké, GAC apporte régulièrement des contributions allant au-delà de son cœur de métier pour soutenir les communautés locales en termes de santé, d’éducation et de développement d’infrastructures. Depuis 2014, GAC a consacré plus de 11 millions de dollars pour des projets de développement communautaire locaux, notamment la construction de huit centres de santé. La société a également fourni de l’eau potable par le biais de la construction de 52 puits et a construit onze écoles bénéficiant à plus de 5 500 enfants. Autant que possible, GAC s’approvisionne localement en biens et services, ce qui profite aux personnes vivant à proximité immédiate de ses opérations. En outre, depuis 2016, plus de 56% du nombre total de contrats de fourniture passés par GAC ont été passés avec des sociétés guinéennes. La valeur totale de ces contrats dépasse 37 millions de dollars.

Contexte GAC :

Guinea Alumina Corporation (GAC S.A.) est une société minière d’extraction de bauxite, filiale d’Emirates Global Aluminium (EGA), l’une des plus importantes compagnies d’aluminium au monde.

Emirates Global Aluminium (EGA) est détenue à parts égales par Mubadala Investment Company of Abu Dhabi et Investment Corporation of Dubaï. Elle exploite des fonderies en aluminium à Dubaï et Abu Dhabi avec une capacité de production combinée de 2,6 millions de tonnes en 2017. La production d’EGA fait des Emirats Arabes unis le cinquième pays au monde en matière de production d’aluminium. EGA est également propriétaire de Guinea Alumina Corporation (GAC), une société de développement minier qui travaille actuellement au développement de son projet d’exportation de bauxite en République de Guinée.

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin