Gouvernorat de Labé

Plusieurs patrons de police en service dans la Région Administrative de Labé ont perdu leurs postes dans le cadre d’un mouvement général effectué par le nouveau ministre de la Sécurité, Alpha Ibrahima Keïra, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Selon une source policière, cet arrêté ministériel a été publié depuis le vendredi, 07 décembre 2018 dans les différentes unités de police du pays. Tout le monde semble avoir été déplacé ou simplement remercié.

C’est le cas à Labé où le contrôleur général de police, Aboubacar Biro Keïta (apparemment appelé à faire valoir ses droits à la retraite) a perdu son poste de chef de sûreté, au profit de son homologue Cécé Théa qui était jusque-là à Faranah. De même au commissariat central de police, l’adjoint Mamadouba Bangoura a été remplacé (une dame du nom de Barry Aïssatou Diouldé venant de la zone spéciale de Conakry) sans être posté ailleurs. Son commissaire central, Cécé Kolié, lui, va comme adjoint à Kissidougou. Il a été remplace à Labé par le commissaire Fofana qui a servi à Gaoual et Pita.

Le correspondant préfectoral de Guineematin.com à Koubia a précisé que chez lui, c’est l’adjoint qui a été confirmé au poste de commissaire central. Le sortant n’a apparemment pas fonctionné pour raison de santé.

A Tougué, Zézé Beavogui reprend son poste d’adjoint après plusieurs années d’intérim à la tête du même commissariat de police. On n’a eu aucune information précise sur son remplaçant.

Parmi les plus chanceux, on note Kandet Bangoura qui était à Mali. Il a été muté dans les mêmes fonctions à Mamou. Et à Lélouma, Lancé Condé, actuellement en mission à Kindia, a été confirmé à son poste.

La même source indique que plusieurs officiers de police ont perdu leurs postes, à travers le pays, dans ce mouvement général.

A noter que cet arrêté ministériel n’a pas été mis à la disposition du grand public comme les décrets présidentiels qui sont diffusés sur les antennes des médias d’Etat.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin