L’information a été confiée à Guineematin.com par Taliby Dabo, le directeur de campagne du RPG Arc-en-ciel à Kankan. Selon lui, la crise qui minait le parti au pouvoir depuis quelques mois dans cette ville a été résolue. Et il assure que le président de la République, en tournée dans la région, n’a joué aucun rôle dans cette affaire.

C’est l’un des sujets sur lesquels beaucoup attendaient le président Alpha Condé au cours de sa visite à Kankan. Bon nombre de personnes ont pensé que le chef de l’Etat allait mettre à profit son séjour dans la ville pour résoudre la crise qui secouait son parti, qui peinait jusque-là à trouver un candidat consensuel au poste de maire et permettre ainsi l’installation du conseil communal de Kankan. Mais, rien n’en a été, à en croire Taliby Dabo, membre influent du RPG Arc-en-ciel dont il est le directeur de campagne à Kankan.

Selon ce dernier, le chef de l’Etat n’a pas voulu se mêler dans cette guerre de positionnement. « Il a dit qu’il ne s’est pas mêlé pour les autres, qu’il se mêlera pas pour nous aussi. Il s’est dit déçu, très fâché du fait que le bureau politique national ne l’a pas écouté dès le départ. Il dit que maintenant que si c’est comme ça, il se retire », a confié à Guineematin.com, Taliby Dabo.

L’opérateur économique souligne d’ailleurs, que cette crise est déjà résolue. Il indique que c’est la coordination régionale du RPG Arc-en-ciel et les élus du parti à la mairie de Kankan qui se sont retrouvés pour désigner un candidat consensuel au poste de maire. « On organise aujourd’hui l’élection, le choix du parti est fait, on organise après demain, le choix du parti est fait. Notre candidat c’est Mory Kolonfon Diakité. Les conseillers sont d’accord là-dessus, j’ai toute la certitude et la conviction. Maintenant, il n’y a plus de questions à poser, on attend seulement que l’administration nous convoque pour l’élection », a-t-il assuré.

A rappeler que le RPG Arc-en-ciel est arrivé largement en tête des élections locales du 04 février 2018 dans la ville de Kankan. Le parti au pouvoir a remporté 29 des 41 sièges à la mairie. Mais, l’absence de consensus autour du choix du candidat du parti au poste de maire a retardé l’installation du conseil communal. Plus de 10 mois après avoir voté, les habitants de du Nabaya attendent encore leurs autorités communales.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA Guineematin.com

Tél : 00224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin