Dans l’après-midi de ce jeudi, 13 décembre 2018, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a procédé au lancement officiel des travaux du diagnostic participatif en vue de l’identification et de la formalisation des besoins des jeunes de l’axe. La cérémonie s’est déroulée au rond-point de Hamdalaye en présence des ambassadeurs des Etats-Unis, du Japon et de nombreux jeunes de l’axe, a constaté un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Lancée par le ministre de la Jeunesse et de l’emploi des jeunes, cette initiative en faveur des jeunes de l’axe vise à identifier les problèmes en vue de proposer des solutions pour l’épanouissement de ces jeunes.

Selon Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, « c’est une démarche qui vise principalement deux objectifs. Le premier est d’apporter des réponses pertinentes, structurantes et pérennes aux véritables problèmes auxquels sont confrontés les jeunes de l’axe. Deuxièmement, c’est d’envoyer un message fort à ces jeunes pour leur faire comprendre qu’ils font partie de la République, ils ne sont pas isolés de la nation. Les problèmes auxquels ils sont confrontés touchent non seulement les pouvoirs publics mais aussi les partenaires techniques. Le gouvernement avec le soutien des partenaires veut montrer à travers cette démarche que nous voulons apporter des solutions aux véritables problèmes des jeunes. Des problèmes qui ont pour nom le chômage, la sous formation, la migration irrégulière, la violence, la haine et l’exclusion », a dit Mouctar Diallo.

Parlant du déroulement de ce projet qui va s’effectuer au bout d’une semaine, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes a dit que l’axe a été divisé en dix zones. « Chacune de ces dix zones va recevoir une délégation composée à la fois des cadres du ministère de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, des cadres de la commune, des partenaires techniques et financiers et les diplomates pour échanger avec les habitants de ces zones, leur demander quels sont les véritables problèmes ? Quelles sont les difficultés auxquelles ces habitants sont confrontés ? Quelles sont leurs propositions de solutions ? », a indiqué Mouctar Diallo.

Prenant part à cette cérémonie, Boussouriou Diallo, alias Sénateur, un des jeunes de l’axe s’est dit heureux de cette initiative du ministre Mouctar Diallo.

« C’est la première fois que nous voyons ici présent un ministre de la jeunesse, qui vient pour poser un débat avec les jeunes de l’axe. Monsieur le ministre Mouctar Diallo, vous êtes dans une démarche que bon nombre de vos collègues n’ont pas inclue dans leur manière de gouverner. Ça prouve que vous êtes issu de la société civile, ça prouve que vous êtes issu d’un milieu dans lequel il faut se concerter avec les gens, avec qui on travaille. Dans ce travail que le ministère de la jeunesse est en train de faire, je voudrai lancer un appel aux jeunes que l’Etat n’est un mythe, l’Etat n’est pas un monstre qui est là pour marcher sur ses citoyens », a dit Sénateur.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin