Le parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) a réagi à la manifestation enregistrée ce mercredi, 19 décembre 2018, à Labé, contre le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, Mouctar Diallo. La formation politique dirigée par le jeune ministre accuse le député de Labé, Cellou Baldé, d’être à l’origine de ce mouvement, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Peu après la manifestation survenue devant les locaux de la radio GPP FM où Mouctar Diallo était en émission, le vice-président de son parti, les NFD, Macka Baldé, s’est exprimé sur la question. Selon lui, c’est le député uninominal de Labé, l’honorable Cellou Baldé, qui a payé des jeunes pour faire ce mouvement de protestation. « Ce que le ministre Mouctar Diallo a dit dans l’émission de la radio GPP, ça n’a pas plu à certains éléments de l’UFDG qui cherchent à démobiliser les citoyens par rapport à la visite du président de la République qui est attendu demain jeudi à Labé. Des jeunes sont venus me dire qu’ils ont reçu leur part des 2 millions de francs que Cellou Baldé aurait donné pour protester après l’émission dans laquelle le ministre de la jeunesse est passé. Cette situation est vraiment déplorable », a déclaré le vice-président des NFD, interrogé par un correspondant de Guineematin.com à Labé.

Egalement interrogé sur la question, le député de Labé a dénoncé des allégations mensongères, annonçant une éventuelle plainte contre le responsable des NFD qui a porté ces accusations contre sa personne. « Ce sont des accusations fortuites et gratuites. C’est irresponsable de la part des responsables des NFD. Je me réserve le droit de porter plainte contre celui qui a porté ces accusations contre ma personne pour qu’il brandisse des preuves comme quoi, j’ai payé des jeunes pour manifester », a réagi l’honorable Cellou Baldé.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin