Après l’incendie survenu dans la soirée d’hier, jeudi 20 décembre 2018, au marché de Mamou, l’heure est au bilan des dégâts causés. Le maire de la ville, Amadou Tidiane Diallo, en compagnie de l’administrateur du marché, Mamadou Sidibé, s’est rendu sur les lieux ce vendredi pour un constat. A cette occasion, l’administrateur du marché a annoncé l’interdiction prochaine de la vente de l’essence dans ce marché, rapporte un correspondant de Guineematin.com à Mamou.

Hier déjà, le maire de Mamou et l’administrateur du marché était sur les lieux de l’incendie, une zone réservée à la vente de produits pétroliers. Ils sont revenus sur place ce vendredi matin pour constater l’ampleur des dégâts causés et apporter leur compassion et leur soutien moral aux victimes. Le maire, Amadou Tidiane Diallo, en a profité pour déplorer l’attitude des sapeurs-pompiers. « Les sapeurs-pompiers nous disent que leur camion est en panne.

Normalement, ils devraient mettre leurs matériels à point, être toujours prêts à intervenir à chaque instant. Ces derniers jours même ils sont allés nous demander le prix du carburant pour préparer les fêtes de fin d’année, et nous étions d’accord parce qu’on estime qu’il y aura beaucoup d’interventions à faire. Nous demandons aux vendeurs d’essence d’être très prudents, d’éviter de stocker ces produits pétroliers dans les magasins ou dans les maisons », a dit l’autorité communale.

Mamadou Sidibé

Mamadou Sidibé, l’administrateur du marché de Mamou, regrette aussi cet incendie et annonce l’interdiction prochaine de la vente de l’essence sur les lieux. « Nous allons ouvrir une enquête pour situer les responsabilités dans cette situation. En outre, nous prendrons des dispositions, en collaboration avec les autorités communales et préfectorales, pour mettre fin à la vente de l’essence dans les bidons ici. Nous demandons à ceux qui font ce commerce de trouver d’autres activités », a laissé entendre l’administrateur du marché.

A rappeler que cet incendie a consumé plusieurs magasins et leurs contenus. L’origine du feu reste pour l’heure inconnue.

De Mamou, Boubacar Ramadan Barry pour Guineematin.com

Tel : 625698919

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin