Comme annoncé précédemment, le président de la République a bouclé hier, vendredi 21 décembre 2018, sa tournée au Fouta par la ville de Dalaba. Comme à Labé et à Pita, Alpha Condé est allé procéder au lancement officiel des travaux de bitumage des voiries urbaines de cette autre ville. Et, comme à ses habitudes, le chef de l’Etat a fait de nouvelles promesses aux habitants de Dalaba, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Une forte délégation des autorités, conduite par le Gouverneur de Mamou, Amadou Oury Lémy Diallo, et de nombreux citoyens de Dalaba se sont mobilisés pour accueillir Alpha Condé dans la ville. Dans leurs discours de circonstance, le préfet de Dalaba, Alpha Boubacar Kaala Bah, et le maire de la commune urbaine, Elhadj Ibrahima Dalaba Diallo, ont salué les initiatives du président de la République en faveur des populations de Dalaba, notamment l’ouverture de la MUFFA et les travaux de bitumage des voiries urbaines qu’il est venu lancer.

De son côté, le chef de l’Etat a exprimé tout d’abord les sentiments qui l’anime à cette occasion. « Je suis à la fois très heureux et très triste aujourd’hui. Heureux pour cette forte mobilisation parce e Fouta sait accueillir les étrangers mais triste pour la disparition de notre citoyen monsieur Diallo Mamadou Oury dit Wandera qui était un citoyen actif pour nous », a entamé Alpha Condé.

Dans son discours, le président de la République n’a pas aussi dérogé à la règle qui est la sienne. Le professeur Alpha Condé a, une fois encore, fait de nouvelles promesses. « Au mois de janvier, nous allons installer l’émetteur de la télévision nationale à Dalaba, on avait voulu aussi rénover la villa de Miriam Makeba mais le gouvernement sud-africain a souhaité que ce projet soit en leur compte. J’ai prévu 500 000 000 GNF pour les femmes de la MUFFA dans les semaines à venir. Créez vos projets, je vais vous appuyer », a dit le chef de l’Etat.

Il a promis également d’appuyer les agriculteurs locaux en leur aidant à avoir des engrais et des machines agricoles, tout en les invitant à s’investir dans la culture du fonio, de la pomme de terre et de l’anacarde.

De Dalaba, Hammady Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin