Colonel Mory Sangaré

Les services de la sécurité routière de Kankan ont communiqué hier, lundi 31 décembre, le bilan des accidents de la circulation enregistrés courant 2018. Contrairement à Siguiri, où on est à 1 008 cas d’accidents de la route, la préfecture de Kankan n’en a connu que 135 cas, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la capitale de la Haute Guinée.

Selon des chiffres donnés par le Colonel Mory Chérif, chargé de la sécurité routière du commissariat central de la police routière Kankan, cette année il a été enregistré 135 cas d’accidents. Une progression par rapport à l’année 2017 où seulement 89 cas avaient été signalés.

« Du 1 er janvier 2018 à nos jours, en matière d’accident de la circulation routière dans la commune urbaine de Kankan, 135 cas d’accidents été constatés. Sur ces 135 cas, 13 cas ont été mortels, 13 cas de blessés graves, 47 cas de blessés légers, 13 cas avec des dégâts matériels importants, 49 cas de dégâts matériels légers, 80% sont des jeunes ».

Comme c’est souvent le cas, les mêmes raisons sont évoquées pour expliquer ces cas d’accidents de la circulation : l’excès de vitesse, le non-respect de la distance de sécurité et du changement de direction sans précaution.

En outre, le Colonel Mory Chérif annonce que des mesures sont envisagées pour 2019 en vue de minimiser les risques d’accidents. « En ce qui concerne l’année 2019, nous serons exigeants, surtout pour ces infractions qui occasionnent ces accidents, notamment l’excès de vitesse. Maintenant, toute personne qui sera prise en excès de vitesse sera sévèrement sanctionnée. Donc, nous invitons les usagers de la route à la prudence ».

Notre interlocuteur n’a pas manqué de signaler le manque de personnel et logistique qui empêche son service de mener à bien ses activités. Selon le Colonel Mory Chérif « en premier lieu, l’effectif nous manque. Puis, nous sommes en manque de moyens logistiques. La sécurité routière n’a pas un véhicule qui assure le transport. Souvent, on utilise la voiture du commandement, ce qui nous aide au moins à assurer le transport des engins accidentés à notre base ». «

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA, pour Guineematin.com

Tél : 00224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin