Les travaux de bitumage des voiries urbaines de Dalaba ont été lancés hier, lundi 07 janvier 2018, par l’entreprise Guicopress. Un lancement qui intervient quelques jours après la visite des lieux par le président Alpha Condé, qui avait procédé à la pose de la première pierre desdits travaux, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est désormais une réalité. Les travaux de bitumage des voiries urbaines de Dalaba ont commencé ce lundi, comme l’avait annoncé le président Alpha Condé, lors de sa récente visite au Fouta.

Selon le Directeur du projet, M. Armel, « dans le cadre du désenclavement des villes du Fouta, notamment Labé, Pita, Dalaba, le groupe Guicopress a été retenu pour effectuer les travaux de construction et de bitumage des différentes voiries citées. C’est à l’issue du passage du président de la République que nous avons reçu l’ordre de lancer les travaux. Ce qui explique notre présence à Dalaba ».

A la question de savoir pourquoi l’entreprise a commencé par Dalaba, avant les autres préfectures, monsieur Armel dit que « nous avons sollicité commencer par Dalaba pour deux raisons techniques : premièrement, pour apprécier les matériaux qui sont dans la zone et ; deuxièmement, Dalaba est plus proche de Conakry pour nous permettre d’apprécier les difficultés en termes de mobilisation. Les semaines suivantes nous allons continuer sur les autres villes (Pita et Labé). Présentement, une bonne partie du matériel et du personnel est mobilisé. Nous recruterons le personnel complémentaire ici à Dalaba. Il en sera de même pour Pita et Labé ».

En outre, notre interlocuteur est revenu sur les détails techniques des travaux à exécuter. « En ce qui concerne la consistance des travaux, il s’agit des travaux des voiries urbaines avec des caractéristiques connues, une emprise de 10 mètres, une couche de roulement de 07 mètres, une couche de fondation de 20 cm et une couche de roulement de 05 cm avec des ouvrages d’ assainissement des caniveaux, des dalots d’embellissement. Au jour d’aujourd’hui, les études sont carrément terminées. Nous avons le projet qui a été transmis à la mission de contrôle », a-t-il expliqué.

Pour finir, ce responsable de Guicopress sollicite « l’aide des autorités à tous les niveaux ainsi que la participation de toute la population, parce qu’elle est la première bénéficiaire ».

Depuis Hammady Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin