Plus d’une semaine après la fin de l’année 2018, les services de sécurité de Kankan continuent de faire le bilan de cette année sur le plan sécuritaire. C’est le cas de brigade de recherche qui gère les régions de Kankan et de Faranah. Cette brigade de la gendarmerie a fait état de 711 dossiers qu’elle a recensés et traités dans les deux régions administratives, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Kankan.

Ces dossiers concernent différents types d’infractions et impliquent 1167 personnes. Parmi elles, 12 mineurs dont 3 filles, et 1083 majeurs dont 69 femmes. Les nationaux sont au nombre de 1030 pour les hommes et 69 pour femmes, et les étrangers impliqués dans ces affaires sont au nombre de 7.

Selon toujours la brigade de recherche de la gendarmerie de Kankan, qui coordonne également les activités de celle de la région de Faranah, l’infraction la plus récurrente est le vol qui constitue 162 cas, ensuite les coups et blessures volontaires au nombre de 93 dossiers et l’abus de confiance : 65 cas.

Le service de sécurité souligne que ces statistiques sont en légère hausse par rapport à celles de 2017.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Tél : 00224 627 24 13 24

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin