Le Horoya AC de Conakry reçoit l’Espérance de Tunis, demain vendredi 11 janvier 2019, au compte de la première journée des phases de poules de la ligue des champions africaine de football. Un choc que le club champion de Guinée veut bien remporter. Et pour cela, il faut que le HAC fasse preuve de vigilance et de réalisme, a indiqué son entraîneur, Patrice Neveu, en conférence de presse d’avant match, ce jeudi.

Patrice Neveu

Il s’agit là du premier véritable gros choc du Horoya AC en ligue des champions africaine depuis l’arrivée sur son banc de l’entraîneur français, Patrice Neveu. L’ancien sélectionneur de la Guinée est conscient que la tâche ne lui sera pas facile, mais il estime qu’en respectant un certain nombre de comportements, son équipe pourra faire un bon résultat. « L’espérance est une grande équipe qui a énormément de potentiel offensif appréciable. C’est à nous d’être extrêmement vigilants pour les contrecarrer et être réalistes. Mais, le plus important c’est de faire le résultat. Il faut qu’on soit intelligents dans la possession, pour éviter les pertes de balles et faire très attention sur les actions individuelles parce que les adversaires vont forcément nous provoquer avec des percussions. L’objectif est de finir dans les deux dernières places qualificatives pour le tour suivant, et pour cela, je pense qu’il est temps qu’on recrute un attaquant le plus vite possible », a souligné Patrice Neveu.

Le coach du HAC devra toutefois, compter sans un plusieurs de ses joueurs. « Nous allons jouer ce match sans le gardien sénégalais Khadim N’Diaye qui n’est pas revenu de sa blessure, Marius Assoko qui ressent des douleurs, même chose pour Daouda Camara ; Mohamed Djibo est suspendu pour cumul de cartons. Mais nous allons faire le maximum pour faire un bon résultat », a dit le technicien français.

Mezni Traoui

Pour l’Espérance de Tunis, ce match doit s’inscrire dans la poursuite de sa belle série en ligue des champions africaine. Le tenant du titre est venu donc pour faire un bon résultat à Conakry. « Nous sommes disposés à faire un bon résultat au terme de cette rencontre. Le Horoya est une bonne équipe, qui joue bien au ballon, qui a un bon potentiel sur le plan offensif. C’est vrai que nous sommes champions, mais il faut se battre pour faire un résultat positif dès l’entame de cette phase, pour pouvoir continuer dans une ambiance positive pour la suite. Nous allons négocier ce match pour rentrer à la maison avec un résultat favorable. Nous avons des armes pour atteindre l’objectif », a déclaré l’entraîneur adjoint du club tunisien, Mezni Traoui affirme que son club est sur la continuité de son sacre. Le coup d’envoi de ce match est prévu demain vendredi, 11 janvier 2019, à 16 heures 30, au stade du 28 septembre à Conakry.

Abdoul Aziz Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin