Seydouba Bangoura, agent de la garde pénitentiaire, a été condamné hier, jeudi 10 janvier 2019, par le tribunal correctionnel de Dixinn. Il écope de trois mois d’emprisonnement pour complicité dans l’évasion d’un détenu, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Trois gardes pénitentiaires : Seydouba Bangoura, Mamadou Alpha Diallo dit « Koto » et Amara Keita, étaient poursuivis dans cette affaire. Ils étaient poursuivis pour complicité d’évasion d’un détenu du nom de Mamadou Baïlo Diallo. Ce dernier s’est évadé lorsqu’il quittait le tribunal de Dixinn où il était jugé pour rentrer à la maison centrale de Conakry. Il a profité de la négligence du seul garde pénitentiaire qui était dans le véhicule pour ouvrir la porte et s’enfuir.

C’est ainsi que les trois gardes ont été arrêtés et poursuivis de complicité. A la barre, ils ont tous nié les faits. Mamadou Alpha Diallo dit « Koto » et Amara Keïta ont expliqué qu’ils sont descendus du véhicule pour rentrer chez eux, laissant Seydouba Bangoura les convoyer à la prison. De son côté, Seydouba Bangoura a indiqué que les 3 détenus qu’il convoyait l’ont poussé pour ouvrir la porte et tenter de s’évader. Un seul a réussi à s’enfuir et il a arrêté les deux autres.

Au cours de leur procès, le procureur Boubacar 1 Bah a estimé que les trois prévenus sont coupables de complicité passive dans l’évasion de Mamadou Baïlo Diallo. Il a demandé au tribunal de condamner Seydouba Bangoura à 4 mois de prison ferme, et Mamadou Alpha Diallo dit « Koto » et Amara Keïta à 6 mois d’emprisonnement assortis de sursis.

Le tribunal, en rendant sa décision finale hier, jeudi 10 janvier 2019, a condamné Seydouba Bangoura à 3 mois d’emprisonnement ferme. Et les deux autres agents : Mamadou Alpha Diallo dit « Koto » et Amara Keïta ont été relaxés pour délit non constitué.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin