Le protocole d’accord signé tard le jeudi dernier, 10 janvier 2019, entre le gouvernement guinéen et le SLECG suscite une vague de réactions à Conakry. Cet accord qui a permis de mettre fin à la grève des enseignants qui durait depuis plus de trois mois, est unanimement salué par l’opinion. Et, plusieurs citoyens de Conakry, interrogés par Guineematin.com, appellent le gouvernement à respecter le contenu de l’accord pour éviter une nouvelle crise au sein du secteur éducatif guinéen.

Décryptage !

Facinet Soumah : en tant que citoyen et parent d’élève, je ne fais qu’apprécier l’acte. Mais ce que je déplore, pourquoi le gouvernement a attendu tout ce temps, trois mois pour trouver cette solution ? Quelque chose qu’ils pouvaient arranger dès le début, ils ont attendu trois mois pour le faire. Je suis très content que nos enfants reprennent les cours parce que c’est l’avenir de tout un chacun, c’est l’avenir de toute une nation. Si l’éducation des enfants est bafouée, c’est tout un système qui ira en l’air. Il faut que l’Etat respecte ses engagements parce qu’il ne s’agit pas de signer, mais de passer aussi à l’acte.

Camara Didier Balla Daniel : c’est une très bonne chose que la grève soit suspendue. Nous souhaitons que ça continue de façon durable afin que les générations futures puissent travailler et étudier dans la quiétude pour que le niveau soit relevé. Nous sommes très contents parce que c’est une situation qui nous embêtait tous, qui nous mettait tous un peu dans l’embarras. On attendait cet accord, mais pour son respect, ça c’est une autre chose puisque l’Etat n’a jamais respecté ses engagements. Maintenant nous attendons que le gouvernement respecte cet accord au moins pour une fois. Nous sommes très contents autant pour les enseignants que pour tout le monde.

Mamadou Bissiriou Diallo : en tant que parent d’élève, je trouve l’accord là comme une très bonne chose. Parce que ça fait longtemps que les enfants n’étudiaient pas. Et si on veut gâter un pays, il faut tuer son éducation. Je félicite le gouvernement et les enseignants du SLECG pour la signature de l’accord qui suspend la grève.

Monsieur Camara : mon impression, elle est bonne du fait que les élèves vont reprendre les cours. C’est déjà un avantage, un très bon départ parce que les enfants sont à retard. Dans quelques mois c’est les examens, donc les enseignants doivent redoubler d’effort pour rattraper le temps perdu. Nous remercions le gouvernement et le SLECG de s’être compris, car tout ça c’est à l’avantage des enfants et à l’avantage du peuple de Guinée. L’accord signé est très bien mais c’est l’application qui nous intéresse. On prie le gouvernement de respecter l’accord, car la grève est juste suspendue.

Propos recueillis par Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin