Elhadj Abdoulaye Bah, 2ème imam de Fayçal

La préservation de la paix et l’unité nationale est une question qui préoccupe bon nombre de guinéens. C’est notamment les religieux qui lancent régulièrement des messages dans ce sens. Au cours d’un entretien avec Guineematin.com, Elhadj Abdoulaye Bah, deuxième imam de la grande mosquée Fayçal de Conakry, a expliqué les comportements que les musulmans doivent adopter à l’égard de leur prochain.

Elhadj Abdoulaye Bah

« Pour pérenniser la paix et l’unité nationale, l’islam demande que les populations s’aiment entre elles. Il faut que les citoyens s’entraident, qu’ils se pardonnent. Que chacun de son côté aspire au bien-être de ses compatriotes et aspire au développement de son pays. Que chacun aime son pays, que chacun fasse un acte positif pour le développement de son pays. Que chacun s’éloigne de tout acte négatif qui peut créer des ennuis à l’égard de ses compatriotes », a indiqué le deuxième imam de Fayçal.

Évoquant quelques versets du Saint Coran, Elhadj Ibrahima Bah dira que « tous les êtres humains sont égaux devant Dieu. Nul n’est au-dessus de l’autre, sauf celui qui l’adore de plus. Et qui adore Dieu, ne triche pas quelqu’un, ne ment pas sur quelqu’un, ne vole pas, ne tue pas, ne blesse pas, ne fait pas la cour à la femme d’autrui… Dieu aime ce genre de personnes et non des gens qui s’insultent et qui se bagarrent », souligne le leader religieux.

Enfin, l’imam a laissé entendre que les citoyens qui habitent dans un même pays doivent savoir que c’est Dieu qui les a mis ensemble. C’est pour cette raison, précise Elhadj Abdoulaye Bah, qu’« ils doivent s’aimer en sachant que c’est Dieu qui leur a donné l’air qu’ils respirent, l’eau qu’ils boivent, la terre sur laquelle ils marchent, le ciel qui les couvre. Donc personne ne peut dire qu’il est au-dessus de l’autre. Chacun doit poser un acte pour soulager son prochain. C’est ce que l’islam recommande », a insisté l’imam.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/ 664 416 922

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin