Comme indiqué dans une précédente dépêche de Guineematin.com, un citoyen français est poursuivi à Conakry, précisément au tribunal correctionnel de Dixinn pour injures et menaces contre un citoyen russe. Aleksander Galuskho a porté plainte pour avoir été injurié et menacé par Patrice Jacques Robert Grochin, qui serait l’amant de sa femme. Le procureur a requis une peine de 3 mois de prison ferme contre le prévenu à l’audience d’hier, jeudi 24 janvier 2019.

Patrice Jacques Robert Grochin est un volontaire de la Croix Rouge Internationale qui est venu en Guinée en 2015, dans le cadre de lutte contre la maladie à virus Ebola.

Selon nos informations, dans ses activités, ce citoyen français a fait connaissance avec la femme du ressortissant russe, Aleksander Galuskho, qui réside en Guinée depuis 20 ans. Patrice a fini par tomber amoureux de cette femme. Devant les disputes incessantes dans le couple, le français a cru bon de prendre la défense de celle dont il est amoureux. Il a reconnu à la barre avoir envoyé des texto injurieux contre Aleksander Galuskho. Ce dernier a fini par porter plainte.

Au cours de l’audience du jeudi passé, 10 janvier 2019, Patrice Jacques Robert Grochin avait reconnu avoir envoyé des massages injurieux à Aleksander Galuskho. « Oui. Je l’ai traité de fils de p…, de pauvre vieux Russe, ouvres tes yeux pour comprendre que cette femme ne t’aime plus »…

A la question de savoir les raisons d’une telle attitude, le prévenu dira que la femme dont il est amoureux l’a mis au courant des mauvais traitements que son mari lui faisait subir dans son foyer.

Pour l’audience de ce jeudi, on en était aux réquisition et plaidoiries.

La partie civile, par la voix de maître Elhadj Mâdiou Diallo, après avoir rappelé les faits, a demandé un payement de 300 millions de francs guinéens au titre de dommages et intérêts.

Selon maître Diallo, « le comportement de Patrice Jacques Robert Grochin est de nature à troubler l’ordre public. Son comportement a troublé la quiétude familiale d’Alksander Galuskho. Il a causé un préjudice moral et financier à ce ressortissant russe. C’est pourquoi, on vous demande de le condamner à 300 millions de francs guinéens, tout en lui interdisant de séjourner sur le territoire guinéen, car sa présence en Guinée est nuisible ».

Dans ses réquisitions, le procureur, Boubacar 1 Bah, a demandé au tribunal de retenir le citoyen français dans les liens de la culpabilité et de le condamner à 3 mois d’emprisonnement ferme. Le procureur a également demandé au tribunal qu’il soit décerné un mandat de dépôt contre Patrice Jacques Robert Grochin, qui comparait libre. D’autre part, il a sollicité auprès du tribunal de prendre en compte les réclamations de la partie civile.

Par contre, l’avocat de la défense, maître Labila Michel Sonomou, a sollicité la relaxe pure et simple de son client « pour délit non constitué ».

Nous y reviendrons !

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 654 416 922/ 664 413 227

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin