Détournements de fonds : ce que Kalémodou Yansané demande à Alpha Condé

Les scandales de détournements de deniers publics, récurrents en Guinée, ont inspiré les responsables de l’UFDG ce samedi, 26 janvier 2019. C’était à l’occasion de l’assemblée générale du principal parti de l’opposition. La rencontre a été présidée par Kalémodou Yansané, en l’absence de Cellou Dalein, en séjour en Europe, et de Fodé Oussou Fofana, rapporte Guineematin.com à travers deux de ses reporters.

Au cours de la rencontre, plusieurs points étaient à l’ordre du jour, notamment la sortie médiatique du Président Alpha Condé annonçant la taxation des bâtiments qui continuent à pousser comme des champignons à Conakry. Une annonce fait à l’occasion d’une rencontre à la Direction Nationale des Impôts.

Selon, Kalémodou Yansané, Alpha Condé a dit récemment qu’il y a beaucoup de déperdition des deniers publics avant d’annoncer la taxation des bâtiments à Conakry. « Il (Alpha Condé, ndlr) y a été pour inaugurer une chaîne pour le code NIF (Numéro D’Identification Fiscale). Et je crois, à l’occasion de cette visite, le chef de l’Etat a parlé des immeubles qui poussent comme des champignons à Conakry. Il a décidé que désormais, on va interdire le payement des loyers en devise. On va taxer les bâtiments. Alpha Condé estime que ces bâtiments sont l’œuvre des cadres de l’opposition. Mais, je dois vous dire qu’il faut aller à Dabondy, le grand marché qu’on appelle marché Biriqui Momo, il a été construit il n’y a pas huit ans et il n’y a pas un seul opposant qui gère une régie financière. Il n’y pas un seul cadre de l’opposition qui est ministre, directeur ou secrétaire général d’un département ; mais, il y a huit ans, les bâtiments poussent comme des champignons. Allez un peu vers le 8 novembre, regardez un peu en face d’Ambroise Paré, regardez un peu en face de la CMIS. On est en train de repousser la mer, des grands chantiers qui poussent à tous les niveaux», a expliqué l’opposant.

Pour appuyer ses arguments, le vice-président de l’UFDG est revenu sur les ennuis judiciaire des responsables des grandes régies financières, notamment les directeurs de l’OGP (Office Guinéen de Publicité), de l’OGC (Office Guinéen des Chargeurs) et, tout dernièrement, de la LONAGUI (Loterie Nationale de Guinée) avec chacun pas moins de 20 milliards GNF. « Une seule personne qui détourne 20 milliards GNF. Et si jamais les inspecteurs se hasardent vers les impôts ou vers la douane ou bien vers le projet des fêtes tournantes, on verra des milliards et des milliards », pense Kalémodou Yansané.

Ce proche de Cellou Dalein a félicité le Président Condé pour avoir lancé cette initiative tout en espérant que les choses se passeront dans le strict respect de la loi. « Je félicite le chef de l’Etat pour vue que ça ne se passe pas comme ce que j’ai entendu au niveau d’une presse où quelqu’un détourne 20 milliards et le tribunal le condamne au remboursement de 20 milliards et puis c’est tout. Si c’est comme ça, il vaut mieux qu’on vole tous. Vous volez, si on vous prend, vous remboursez et vous ne risquez rien. Les voleurs doivent être punis conformément à la loi », insiste-t-il.

Assiatou Baldé et Alpha Assia pour Guineematin.com

Tél : 623 49 09 90/ 622 68 00 41

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS