Les nouvelles autorités administratives de Faranah sont arrivées dans la ville le weekend dernier. Le Gouverneur, Sadou Keïta, et le Préfet, Ibrahima Kalil Keïta, n’ont pas eu besoin de beaucoup de temps pour se rendre compte de la tâche qui les attend. Ils viennent servir dans une ville bouillonnante, comme ils ont pu le constater dès leur arrivée. La prise de service du Préfet a même été ajournée en raison d’un accrochage entre groupes rivaux, rapporte le correspondant de Guineematin.com à Faranah.

Tout a commencé le samedi dernier, 02 février 2019, lors de la cérémonie de réception du nouveau Gouverneur de Faranah. La division, d’abord au sein du RPG Arc-en-ciel, est apparue au grand jour à cette occasion. Un responsable local du parti au pouvoir a pris la parole pour entonner des slogans qui sont répétés par la foule, mobilisée à plusieurs kilomètres de la ville pour accueillir le nouveau Gouverneur de Faranah.

« Vive le président Alpha Condé ; Vive le RPG Arc-en-ciel », a-t-il entre autres dit dans une liesse populaire. Mais, lorsqu’il a dit : « vive le comité de crise », les réactions de la foule ont été divergentes. D’aucuns ont répété le slogan, tandis que d’autres ont laissé éclater leur colère. « A bas le comité de crise », ont-ils répondu. Les deux camps opposés se sont séparés à queue de poisson.

A noter que le comité de crise, c’est l’instance qui dirige actuellement les affaires courantes du parti au pouvoir. Il a été mis en place par des jeunes frondeurs, suite à la défaite du RPG Arc-en-ciel à la mairie de Faranah lors des élections locales du 04 février 2018. Depuis, les dirigeants des différentes fédérations du parti dans la ville, dissoutes, et ceux du comité de crise ne conjuguent pas le même verbe.

Mais, si les deux camps rivaux du RPG Arc-en-ciel se sont limités à des simples divergences verbales, tel ne fut pas le cas entre le comité de crise du parti au pouvoir et les partisans de la liste indépendante qui a raflé la mairie de la ville. Ces deux parties se sont affrontées, le dimanche 03 février 2019, dans les locaux de l’ENI de Faranah, où devait avoir lieu la cérémonie de passation de service entre les Préfets sortant et intrant.

Pendant que les partisans du mouvement indépendant pour le développement local de Faranah étaient assis dans la salle avec d’autres invités, les membres du comité de crise du RPG Arc-en-ciel sont arrivés sur les lieux avec un bruit assourdissant. Outre les bruits de leurs engins, ils entonnaient, à haute voix, des slogans comme : « vive le comité de crise ». Ce qui a amené beaucoup de personnes, apeurées, à sortir de la salle pour s’éloigner des lieux.

Choqués par ce comportement, les partisans du mouvement indépendant sont sortis exprimer leur mécontentement aux jeunes du parti au pouvoir. Immédiatement, des échauffourées ont éclaté entre eux. Les deux camps se sont affrontés à l’aide de cailloux entre autres, faisant des blessés. Cet accrochage a amené les autorités à reporter la passation de service entre les Préfets sortant et entrant au mercredi prochain.

De Faranah, Mamadouba Bangoura et Alpha Koubia Diallo pour Guineematin.com

Tel : 00224 620 24 15 13

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin