Général Mathurin Bangoura à la barre : l’affaire renvoyée

Général Mathurin Bangoura, poursuivi pour poursuivi pour abus d’autorité

La suite des débats était attendue ce lundi, 04 février 2019, au tribunal correctionnel de Kaloum dans le procès opposant les Forces Sociales de Guinée au Général Mathurin Bangoura. Le gouverneur de la ville de Conakry est poursuivi pour abus d’autorité et entrave au droit de manifester. Mais, sur la demande de la partie civile, le dossier a été renvoyé à quinzaine, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le général Mathurin Bangoura, gouverneur de la ville de Conakry, bien qu’attendu au tribunal, ne s’est pas présenté à l’audience de ce lundi. La partie civile a jugé nécessaire de demander un renvoi à cause de l’état de santé de l’avocat du Balai Citoyen, maitre Salifou Béavogui. Une demande acceptée par le juge, Ibrahima Kabélé Bangoura, qui a renvoyé l’affaire au 18 février 2019.

Sékou Koundouno

Selon Sékou Koundouno, un des animateurs des Forces Sociales de Guinée, « le week-end, notre avocat, Me Salifou Béavogui, a eu quelques malaises. Il est actuellement du côté de Dakar pour des soins. Il sera de retour en fin de semaine. Compte-tenu de la pertinence et de l’intérêt qu’il apporte à ce dossier, il a jugé nécessaire que son assistant, maître Condé, demande le renvoi du dossier jusqu’à son arrivée ».

De son côté, maître Ké Touré, avocat du Général Mathurin Bangoura, s’est dit confiant quant au dénouement de cette procédure. « Pour nous, nous sommes confiants que le juge, lorsqu’il prendra sa décision, ne pourra pas retenir le Général Mathurin Bangoura dans les liens de la prétention parce que justement, l’article 643 sur lequel les poursuites sont fondées contre lui, n’a pas prévu des actes attentatoires à la liberté collective. Voilà les raisons pour lesquelles nous sommes conscients pour penser déjà que Mathurin sera relaxé dans cette procédure pour délit non constitué par rapport à ce qui est dit dans l’article 643 du code pénal », a déclaré Me Ké Touré.

Pour rappel, les Forces Sociales de Guinée ont voulu organiser une marche contre la hausse impopulaire et unilatérale du prix du carburant à la pompe le lundi 16 juillet 2018. Mais, le gouverneur de Conakry avait interdit ladite marche. C’est cette interdiction qui vaut aujourd’hui au général Mathurin Bangoura d’être à la barre du tribunal de Kaloum.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tel : 620 21 39 77 / 662 73 05 31

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS