image d’archive

Au moins 17 personnes ont péri dans un éboulement survenu dans la soirée du dimanche, 03 février 2019, dans une mine d’or de Siguiri. Les recherches se poursuivent pour voir s’il n’y a pas d’autres victimes dans le trou, a appris le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Les habitants de Fradjani, district relevant de la sous-préfecture de Norasoba, dans la préfecture de Siguiri, sont actuellement sous le choc. Cela, suite à un éboulement survenu le dimanche, 03 février 2019, aux environs de 19 heures, dans une mine d’or de la localité.

Selon Alpha Kabinet Doumbouya, vice maire de la commune rurale de Norassoba, joint au téléphone par le correspondant de Guineematin.com à Siguiri, 17 corps ont été sortis du trou et les recherches sont toujours en cours.

« C’est une ancienne mine d’or, maintenant le lieu est exploité par des machines qui chargent les camions bennes. Hier, après ces machines, les mineurs ont accouru pour descendre dans le trou. C’est ainsi que les granites qui étaient déposés en bordure du trou sont tombés sur les gens. Pour l’instant, on a trouvé 17 morts mais les recherches continuent. Le trou est profond, nous cherchons à vérifier jusqu’au fond pour voir s’il n’y a pas d’autres victimes », a confié l’élu local.

Nous y reviendrons !

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin