Siné Magassouba, préfet par intérim de Siguiri sur les lieux du drame, à Norassoba

« Après le travail de la machine les gens viennent travailler dans la mine. Il y avait deux blocs de granites qui peuvent peser chacun d’eux 6 tonnes aux abords du trou. Ce sont les deux blocs qui ont chuté : l’un est tombé sur 6 personnes et l’autre sur 11 personnes », a notamment indiqué monsieur Siné Magassouba, préfet par intérim de Siguiri.

Au lendemain de l’éboulement qui a coûté la vie à 17 personnes dans une mine d’or de Fradjani, dans la sous-préfecture de Norassoba, le Préfet par intérim de Siguiri s’est rendu hier, lundi 04 février 2019, sur les lieux du drame. Siné Magassouba est allé constater la réalité sur le terrain et compatir à la douleur des habitants de la localité, affectés par ces pertes en vies humaines, rapporte le correspondant de Guineematin.com qui s’est rendu à Norassoba.

C’est en compagnie des responsables de la police et de la gendarmerie de Siguiri que le secrétaire général chargé des collectivités et Préfet par intérim de Siguiri, Siné Magassouba, s’est rendu à Fradjani, district de la sous-préfecture de Norassoba. C’est dans cette localité, située à 150 km de la ville de Siguiri, qu’un éboulement, survenu sur la mine d’or de « Daman Ouri », a coûté la vie à 17 personnes, dans la soirée du dimanche, 03 février 2019.

Siné Magassouba est venu constater les faits sur le terrain et présenter ses condoléances. « Selon les informations recueillies, après le travail de la machine les gens viennent travailler dans la mine. Il y avait deux blocs de granites qui peuvent peser chacun d’eux 6 tonnes aux abords du trou. Ce sont les deux blocs qui ont chuté : l’un est tombé sur 6 personnes et l’autre sur 11 personnes. Je suis venu présenter les condoléances de l’autorité préfectorale de Siguiri aux familles endeuillées. Je viens d’être informé par le Gouverneur que le président de la République en personne sera là ce mardi pour présenter ses condoléances aux familles éplorées et à la population locale », a confié le Préfet par intérim de Siguiri.

A rappeler que le président de la République, le professeur Alpha Condé, est attendu dans les prochaines heures sur les lieux du drame.

De Norassoba (Siguiri), Bérété lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin