Depuis plus d’un mois, la desserte du courant connaît une nette dégradation à Labé. En raison des délestages électriques, une bonne partie de la ville est plongée chaque jour dans le noir. Cette situation préoccupe aujourd’hui plus d’un et suscite débats et interrogations sur place. Des interrogations auxquelles un responsable local d’EDG, rencontré par un correspondant de Guineematin.com à Labé, a tenté de répondre.

C’est en décembre dernier que les habitants de la commune urbaine de Labé ont constaté une dégradation considérable de la desserte du courant électrique. Désormais, ils ont rarement de l’électricité dans leurs foyers, et le peu de courant qu’ils reçoivent, vient parfois tard la nuit. Et cela, avec une faible tension ne pouvant pas faire fonctionner les appareils à usage domestique. Qu’est-ce qui explique cette situation ? Nous avons posé la question à Oumar Baïlo DIENG, le directeur technique de l’EDG de Labé.

Oumar Bailo DIENG

« C’est effectif, le délestage est devenu récurrent ces derniers temps. Mais, sachez que nous sommes soumis à un programme qui est national et qui est ficelé à partir de Conakry. Nous n’avons pas une maîtrise parfaite de ce programme. Compte tenu aussi de certains facteurs techniques au niveau de la sous station de Labé, on nous dit que la température est élevée. Et si la température devient énorme, ça affecte les équipements. Maintenant, pour ne pas endommager les équipements, on s’est proposé de faire un délestage interne à Labé. Comme on a trois départs à Labé, on déleste toujours un départ par soirée pour sauver les équipements », explique ce responsable de l’Electricité de Guinée à Labé. Il rassure toutefois les citoyens que son service est en train de travailler pour chercher à réduire les délestages.

A noter que ces délestages électriques interviennent à un moment où la plupart des poteaux installés dans le cadre de l’éclairage public et qui sont alimentés par l’énergie solaire ne fonctionnent plus, faute d’entretien. Ce qui plonge la ville dans le noir et expose davantage les citoyens au banditisme.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin