Paul Moussa Diawara poursuivi pour un détournement d’environ 40 milliards de GNF

La Cour d’Appel de Conakry a débouté Paul Moussa Diawara et Inza Bayo, poursuivis pour détournement de fonds et complicité, de leur demande de récusation du juge Ibrahima Kabélé Bangoura. Les deux anciens responsables de l’Office Guinéen de Publicité (OGP) sont aussi condamnés au payement d’une amende d’un million de francs guinéens chacun, a appris Guineematin.com d’un des avocats de l’Agence Judiciaire de l’Etat, ce mercredi, 6 février 2019.

Il y a de cela un mois, les avocats de Paul Moussa Diawara et d’Inza Bayo avaient demandé la récusation du juge en charge du dossier, alors que l’on s’acheminait vers les plaidoiries et réquisitions. La Cour d’Appel, saisie à cet effet, avait demandé, le 17 janvier dernier, au juge Ibrahima Kabélé Bangoura de surseoir à la suite du procès au tribunal correctionnel de Kaloum jusqu’à ce qu’elle statue sur la question.

Me Lancinet Sylla

Finalement, la Cour d’Appel a débouté les deux prévenus, poursuivis dans une affaire de détournement de près de 40 milliards de francs guinéens. Selon maitre Lanciné Sylla, un des avocats de l’Agence Judiciaire de l’Etat, qui y avait vu des manœuvres dilatoires, « Paul Moussa Diawara et Inza Bayo ont été déboutés à travers une ordonnance rendue par la Cour d’Appel qui a jugé mal fondée la demande de récusation du juge en charge du dossier. Ils sont également condamnés au payement d’une amende d’un million de francs guinéens chacun ».

Une information confirmée à notre reporter par le Procureur Ousmane Sankhon du tribunal de première instance de Kaloum.

Cette décision de la Cour d’Appel a pour conséquences la reprise du procès dans les prochains jours. A un moment donné, le juge Ibrahima Kabélé Bangoura avait déclaré les débats clos dans ce dossier. C’est au moment où l’on s’apprêtait à passer aux réquisitions et plaidoiries que les avocats des deux prévenus avaient introduit une requête en récusation du juge.

Désormais, les yeux sont tournés vers le parquet de Kaloum qui va fixer la date de la reprise du procès. L’on se devrait passer aux réquisitions et plaidoiries. Paul Moussa Diawara et Inza Bayo, respectivement anciens directeur général et comptable de l’Office Guinéen de Publicité, risquent gros dans cette affaire.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin