Le kidnapping du libanais Mohamed Attar, au mois de mai 2018, avait fait couler beaucoup d’encre dans la ville de Conakry et même au-delà. Finalement, ce sont deux libanais et un guinéen- poursuivis dans ce dossier- qui ont été condamnés hier, mardi 5 février 2019, par le tribunal criminel de Dixinn, a appris un reporter que Guineematin.com a dépêché sur place.

Mohamed Basharah, Ali Mohammad Hmaïdan (âgés respectivement de 25 et 26 ans) et Hamidou Barry étaient poursuivis pour association de malfaiteurs, enlèvement, séquestration avec arme et prise d’otage avec paiement de rançon.

Les deux premiers accusés, de nationalité libanaise, ont été condamnés à 5 ans d’emprisonnement assortis de sursis. En ce qui concerne le troisième, en l’occurrence Hamidou Barry, c’est un mandat d’arrêt qui a été décerné contre lui à l’audience

Ils étaient poursuivis pour avoir Kidnappé Mohammed Mattar, de nationalité libanaise, dans la nuit du 19 mai 2018 au quartier Dixinn Bora. Après le rapt de cet opérateur économique, les deux ressortissants libanais, avec leur complice guinéen, ont exigé le paiement d’une rançon de 70 mille dollars. Mais, après une enquête menée par la direction centrale de la police judiciaire, le réseau a été démantelé.

C’est ainsi que Mohamed Basharah et Ali Mohammad Hmaïdan, deux ressortissants libanais ont été mis aux arrêts et placés sous mandat le 11 juin 2018. Hamidou Barry, leur présumé complice, est toujours en cavale et serait du côté du Sénégal.

Le procès de ce dossier s’est ouvert le lundi 28 janvier 2019 au tribunal criminel de Dixinn où les accusés ont reconnu les faits. Après les débats, le procureur Daouda Diomandé avait requis cinq ans de prison pour Hamidou Barry et un mandat d’arrêt contre lui. « Vous condamnerez Hamidou Barry, qui est en cavale, à cinq ans de réclusion criminelle et décernerez un mandat d’arrêt contre lui. S’agissant des deux autres, en l’occurrence Mohamed Basharah et Aly Mohamed Hmaïdan, vous les condamnerez à 5 ans de prison assortis de sursis ».

Finalement, lors de la délibération de ce mardi, le tribunal a constaté le désistement de la partie civile. Il condamne les deux libanais à 5 ans d’emprisonnement assortis de sursis et décerne un mandat d’arrêt contre Hamidou Barry à l’audience.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 654 416 922/664 413 227

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin