La Ligue Guinéenne de Football Professionnel (LGFP) a tranché suite aux violences survenues récemment au stade omnisport de Télimélé. La Ligue a sanctionné aussi bien le Loubha FC de Télimélé que le Lélou FC de Lélouma. Si Louceny Bangoura, sociétaire de Lélou FC, à l’origine de l’incident du 27 janvier dernier, écope d’une suspension de deux saisons, les deux clubs subissent des sanctions pécuniaires, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

La LGFP n’est pas allée du dos de la cuillère pour sanctionner les comportements antisportifs constatés à Télimélé en marge de la 8ème journée du championnat national de Ligue 2. L’expulsion de Louceny Bangoura à la 92ème minute de jeu, entre Loubha FC et Lélou FC, a été à la base des violences alors que le score en était à égalité 1 à 1 entre les deux formations.

Dans sa décision, la Ligue annonce que Lélou FC remporte le match sur tapis vert sur le score de 3 à 0. En plus, Lélou FC est condamné au payement d’une amende deux (2) millions de francs guinéens suite au comportement antisportif de son joueur, Louceny Bangoura. Ce dernier est suspendu pour deux saisons à compter de la 11ème journée du championnat de Ligue 2.

Quant à la formation de Loubha FC, pour mauvaise organisation du match, la LGFP lui inflige une amende de trois (3) millions de francs guinéens. Le club devra également rembourser tous les matériels cassés (chaises et caméras de CIS Médias) à l’occasion de ces incidents.

En outre, le Loubha FC ne va plus jouer à domicile. Pour la suite de la saison, l’équipe de Télimélé recevra ses adversaires au stade Fodé Fissa sa Kindia.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin