L’ONG Internet Society Chapitre Guinée (ISOC) a célébré hier, samedi 09 Février 2019, l’an un (1) an de son expérience en Guinée. La cérémonie, présidée Aboubacar Kourouma, numéro un d’ISOC, s’est tenue à l’Université de Simbaya de Conakry qui. Elle a regroupé les responsables de ladite université et les membres de l’organisation, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le thème cette rencontre a tourné autour du thème « Histoire et perspective de l’internet et de son écosystème en Guinée. »

Dans son discours, le président d’Internet Society Chapitre s’est réjoui de cette célébration avant de saluer les actions auxquelles son institution a pris part. « C’est vrai que nous sommes en train de fêter l’an un de la création du Chapitre Guinéen de l’ISOC. Au cours de l’année 2018-2019, nous avons entre-autres fait l’assemblée générale constitutive. Nous avons eu l’affiliation de plein droit à l’ISOC, nous avons mené des activités de sensibilisation, nous avons participé à des compétitions internationales, nous avons compéti au marathon entre les différents chapitres de l’ISOC dans le monde, nous participé à l’évaluation des chapitres malgré les jeunes âges de notre chapitre ».

Poursuivant son intervention, Aboubacar Kourouma, président d’ISOC, a également mis un accent sur le record que son organisation a obtenu à l’échelle mondiale et ce qui a été fait sur le terrain en Guinée. « On a été classé parmi les meilleurs dans le monde. On est parmi les 10 meilleurs chapitres au monde. On a eu un score près de 80/100, par rapport à d’autres chapitres qui ont une vingtaine d’années d’existence mais qui n’ont pas eu le score du chapitre de la Guinée. En termes d’activité, nous avons fait de la formation en ligne pour nos membres. Certains de nos membres ont reçu même des certificats de formation technique. Nous avons fait la promotion d’un internet ouvert, d’un internet disponible pour tous ».

Pour ce qui est des défis à relever pour l’année en cours, Aboubacar Kourouma a précisé que la formation sera au centre de leurs activités. « Nous avons de belles perspectives. Nous avons une formation qui va commencer bientôt sous la gouvernance de l’internet, par ce que c’est vrai, nous utilisons l’internet, nous encourageons et nous faisons la promotion de l’internet. Mais, combien parmi nous savent comment l’internet est gouverné ? Nous voulons faire la formation sur la gouvernance de l’internet pour que les Guinéens sachent comment est-ce que ce formidable outil est gouverné. Pour que nous puissions nous aussi avoir notre voix dedans. C’est une des perspectives. Nous allons continuer dans la promotion de la cyber-sécurité, nous sommes en train de travailler au niveau de l’ISOC sur les actions de sensibilisation. Nous voulons accompagner le ministère en charge des postes et télécommunication et de l’économie numérique dans la promotion de la cyber-sécurité et la protection des données à caractère personnel. Nous voulons organiser le forum au cours du quel nous allons présenter les études de l’ISOC sur le futur de l’internet. Cette activité nous permettra à chacun de nous, étudiants, gouvernement et entreprises, de savoir où l’internet est en train de l’orienter », a expliqué monsieur Kourouma.

Pour sa part, Mamadou Sina Baldé, responsable de la bibliothèque de l’Université de Simbaya, a dit sa satisfaction devant cette action. « Cette cérémonie est une grande opportunité pour nos étudiants. Cette conférence va leur permettre de connaitre la genèse de l’internet en Guinée, les acteurs qui sont mis à l’œuvre pour vulgariser et diffuser l’internet au sein de notre pays et les opportunités qui sont des opportunités offertes par l’internet. Aujourd’hui, on ne peut pas se passer de l’internet, c’est à tous les nouveaux de la formation. On se forme sur l’internet, on s’informe à travers l’internet, à tous les niveaux, dans les zones urbaines et rurales ».

De son côté, Issiagha Camara, qui a participé à cette cérémonie, a dit ce que l’internet lui a apporté comme avantage dans son parcours professionnel. « L’internet m’a beaucoup aidé. Avec des amis, on a mis une plateforme numérique en place. C’est aujourd’hui une plateforme qui aide tous les guinéens à avoir accès aux appels d’offres. L’internet, c’est quelque chose aujourd’hui qui aide les guinéens »

Au terme de cette cérémonie, les membres d’Internet Society Chapitre Guinée ont procédé au découpage du gâteau d’anniversaire.

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel: (00224) 622 07 93 59

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin