Il y a un peu plus d’une semaine qu’un détenu s’est évadé de la prison civile de Lélouma. Pour l’heure, les circonstances de l’évasion de Mohamed Lamine Diallo, condamné pour vol aggravé, ne sont pas élucidées. Mais, sa mère ainsi que le régisseur de la prison ont été arrêtés pour complicité, a appris un des correspondants de Guineematin.com basés à Labé.

Mohamed Lamine Diallo est présenté comme une véritable source d’insécurité à Lélouma. Il a dévalisé plusieurs boutiques de la commune urbaine, emportant biens et argent, avant d’être arrêté. Avec un de ses complices, le jeune homme a été jugé pour vol aggravé. La justice de paix de Lélouma a condamné les deux prévenus à 2 ans et 6 mois de prison ferme chacun et au payement solidaire d’un montant de plus de 80 millions de francs à leurs victimes.

Mais, Mohamed Lamine Diallo n’a passé qu’un mois environ à la prison civile de Lélouma. Il a réussi, on ne sait pas encore par quel moyen, à s’évader et à disparaître. Selon les explications du régisseur de la prison, le jeune homme a profité du bain de soleil qui est offert aux prisonniers pour s’enfuir. Mais, ces explications n’ont convaincu ni les autorités judiciaires de la ville, ni les citoyens dont beaucoup sont choqués par cette évasion.

Le régisseur de la prison, Salifou Yattara, et la mère de Mohamed Lamine Diallo qui lui rendait visite régulièrement à la prison ont été arrêtés. Ils ont été inculpés pour complicité d’évasion et placés sous mandat de dépôt. Leur procès dont la date de l’ouverture n’est pas encore annoncée, est très attendu dans la ville de Lélouma.

A rappeler que ce n’est pas la première fois qu’un détenu s’évade de la prison civile de Lélouma. Mais pour cette fois, les autorités se montrent décidées à savoir si Mohamed Lamine Diallo a bénéficié d’une quelconque complicité pour sanctionner son ou ses complices.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin