Sauf changement de dernière minute, l’élection du maire et des membres du bureau de l’exécutif communal de Ouré-Kaba, une commune rurale située à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou, sur la route nationale Mamou-Faranah est prévue ce lundi, 11 février 2019. L’information a été confirmée au téléphone de Guineematin.com par, monsieur Madiou Diallo, le secrétaire fédéral de l’union des forces démocratiques de Guinée à Mamou.

« Les autorités ont dit qu’elles vont installer le conseil communal de Ouré-Kaba ce lundi. Mais, ils ont prévu de faire une installation frauduleuse et mafieuse à l’image de Matoto (Conakry). Nous attendons de voir tout ce qu’ils vont faire. Parce que nous avons déjà des informations qui disent que tout est mis en place pour brutaliser certains conseillers, leur interdire la salle de cérémonie et faire voter d’autres par procuration. Les autorités ont déjà déployé un important dispositif sécuritaire sur les lieux (à Ouré-kaba) », a indiqué Madiou Diallo.

Un an après la tenue des élections communales (le 04 Février 2018) en Guinée, les autorités peinent toujours à installer l’exécutif communal de Ouré-Kaba. Jusque-là, toutes les tentatives pour mettre en place l’équipe dirigeante de cette commune rurale se sont soldées par des échecs. La dernière en date (du 22 janvier 2019) s’est soldée par des querelles entre les conseillers du RPG, le parti au pouvoir. Des querelles qui avait mis fin aux opérations et obligé le superviseur du vote, le secrétaire général de l’administration de la préfecture de Mamou, Mamady Diaré, à reporter sine-die toutes les activités prévues à cet effet.

Parviendra-t-on à nous en sortir ce lundi ?

A suivre de près !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin