Les audiences criminelles ont été officiellement lancées hier, mardi 12 février 2019, à Siguiri. Pour cette première session de l’année, 21 dossiers criminels sont au programme, a appris Guineematin.com, à travers son correspondant dans la préfecture.

« Pour cette session des audiences criminelles, nous avons au total 21 dossiers qui sont programmés. Les 21 dossiers, c’est des dossiers criminels comme : association de malfaiteurs, viols, meurtres, vols à mains armées, assassinats et autres atteintes à la vie et aux biens commis à l’aide des armes », a annoncé Algassimou Diallo, le Procureur de la République près le Tribunal Instance de Siguiri, à l’ouverture de ces audiences.

Le Procureur en a profité pour rassurer les citoyens que ces dossiers seront traités dans la plus grande diligence, pour sanctionner les coupables et rendre justice aux victimes. « On espère qu’avec les décisions qui interviendront, la population sera soulagée. Nous avons pour crédo, de faire un travail professionnel, suivant les dispositions légales. Nous ne faisons pas plaisir à Paul ou à Pierre mais nous apprécions les dossiers que nous recevons », a indiqué Algassimou Diallo.

A rappeler que la préfecture de Siguiri est une zone qui enregistre un grand nombre d’infractions criminelles. Rien qu’en 2018 par exemple, l’hôpital préfectoral de Siguiri a recensé 400 cas de fusillades. Mais dans plusieurs cas, les auteurs ne sont jamais arrêtés.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin