Comme annoncé dans les précédentes dépêches de Guineematin.com, le cortège du chef de file de l’opposition guinéenne a été attaqué une nouvelle fois ce samedi, 16 février 2019, par des agents des forces de l’ordre. L’attaque s’est passée à Hamdallaye, précisément au niveau de Niari Wada, alors que le président de l’UFDG revenait d’un séjour à l’étranger.

Après avoir expliqué ce qui s’est passé, le leader de l’opposition a été interrogé par les journalistes sur la situation de la mairie de Matoto où l’Etat a réussi à imposer son candidat, Mamadouba Tos Camara. « C’est avec la force et pas avec la loi qu’on travaille dans ce pays. Et, ce n’est pas avec la constitution, c’est avec son agenda. Aujourd’hui, l’option pour ce qu’il (Alpha Condé : ndlr) a appelé la fermeté, la violence, elle est claire. Vous connaissez ce qui s’est passé à Ouré-Kaba, à Matoto, à Kankan, à Nabou dans Siguiri, à Daramagnaki dans Télimélé… où on a emprisonné certains conseillers pour faire les élections. C’est un vol à mains armées auquel il (Alpha Condé : ndlr) se livre publiquement », a dit Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, le chef de file de l’opposition guinéenne s’est insurgé contre les forces de l’ordre qui, dit-il, soutiennent le régime en exécutant des ordres parfois illégaux. « Les forces de l’ordre sont là pour défendre l’illégalité. Nous sommes dans une crise sérieuse ! Et, il faut que toutes les forces vives réfléchissent et se mobilisent », a dit l’opposant.

Visiblement contre l’attaque pour la deuxième fois de son cortège par des agents des forces de sécurité ce samedi, alors que son cortège marchait tranquillement sur l’axe aéroport- Bambéto- Hamdallaye, le président de l’UFDG a qualifié le pouvoir de Conakry d’un régime fasciste. « Il n’y a pas de démocratie avec Alpha Condé, c’est terminé ! Il s’est radicalisé et il est devenu un régime fasciste. Il veut son 3ème mandat ; donc, il tire sur tout ce qui bouge », a fait remarquer Cellou Dalein Diallo.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin