Le procès du militant de l’UFDG, Boubacar Diallo, alias Grenade, a repris ce lundi, 18 février 2019, devant le tribunal criminel de Dixinn. Après les réquisitions du procureur, faites la semaine dernière, c’est autour des avocats de la défense de continuer leurs plaidoiries, rapportent deux journalistes de Guineematin.com qui suivent ce procès.

Le jeune et désormais célèbre Grenade, plus serein ce lundi, écoute religieusement la prestation de son avocat, maître Salifou Béavogui. Il est poursuivi pour tentative de meurtre et détention illégale d’armes.

Lors de ses réquisitions, le procureur, Sidy Souleymane N’diaye, avait demandé la condamnation de Grenade à 20 ans de prison ferme avec une période de sûreté de 5 ans. Les deux premiers avocats de la défense, maîtres Thierno Souleymane Baldé et Alseny Aissata Diallo, avaient développé des arguments démontrant l’innocence de Grenade.

C’est dans la même lancée que maître Salifou Béavogui s’est inscrit ce lundi en dénonçant un dossier complètement vide, fabriqué par le Procureur.

Dans sa plaidoirie, maître Béa est revenu sur les faits. Selon lui, c’est en revenant de l’enterrement de Saidou Bah, un agent de sécurité de l’UFDG qui est mort en détention, que son client a été victime d’une tentative d’assassinat. Mais, « au lieu de chercher à élucider cette tentative d’assassinat contre Boubacar Diallo, on invente une histoire incroyable, présentant mon client comme celui qui détiendrait des armes. C’est un montage grossier ».

Par ailleurs, maître Salifou Béavogui a dit que deux gendarmes, le margis chef Ibrahima Sory Camara et le margis chef Abdoulaye Camara, ont été utilisés pour fabriquer un dossier contre son client. « Ensuite, le dossier a été transféré aux politiciens du RPG arc-en-ciel et aux renseignements généraux avant d’arriver dans les mains du procureur de Dixinn. C’est Sékou Souapé Kourouma, Kenneth Zoumanigui et le nommé Keira qui ont joué le jeu », a dit l’avocat.

C’est pourquoi, maître Salifou Béavogui a dénoncé les vices de forme « dans ce dossier politico-judiciaire qui vise à faire plaisir à un camp politique ».

A suivre !

Alpha Mamadou Diallo et Salimatou Diallo depuis le TPI de Dixinn pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin