Dans le cade du renforcement de la coopération scientifique entre nos deux pays, l’ambassade d’Italie en Guinée, en collaboration avec le ministère de l’Enseignement Supérieur, a lancé officiellement les cours de langue et de civilisation italiennes dans notre pays. La cérémonie, organisée hier vendredi, 22 février 2019, s’est tenue dans l’enceinte de l’ambassade de l’Italie, au quartier Minière, en présence de plusieurs personnalités, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Livio Spadavecchia

Dans son discours de circonstance, l’ambassadeur de l’Italie en Guinée, S.E Livio Spadavecchia, a fait savoir le souci pour son pays de diversifier ses relations de coopération avec la Guinée, d’où la volonté de l’ambassade de chercher à enseigner la langue italienne aux guinéens. Pour lui, à partir du moment où il y a déjà l’ambassade de l’Italie à Conakry et qu’il y a des professeurs disponibles, la balle est dans le camp des guinéens. «La question de la gestion, ça vient très fortement de l’engagement, de la clairvoyance et des efforts des apprenants », insiste le diplomate.

Parlant des objectifs visés par la formation, S.E Livio Spadavecchia a dit que c’est pour accompagner les universités guinéennes et surtout les jeunes dans leur parcours d’éducation et de formation. « Avec ce projet qu’on partage avec le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, on va démarrer avec des cours de langue qui commencent le 1ermars 2019 et à partir du mois de septembre, il y aura des mini masters en vidéo conférence avec les universités de Rome, de Milan, de Naples et de Venise. Cela sera une opportunité pour les étudiants guinéens qui vont apprendre les cours d’italiens comme s’ils sont en Italie », promet l’ambassadeur.

Dans les critères de choix des universités bénéficiaires, l’ambassadeur a parlé des universités qui disposaient déjà des filières comme l’Economie et Finance, l’Informatique, les Banques et Assurances, et l’Agro-industrie.

Binko Mamady Touré

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Binko Mamady Touré, a remercié l’ambassadeur pour cette initiative. Il a rappelé que deux jours avant ce lancement, un autre accord de coopération avait été signé entre les instituts Levy Ponty de Venise et l’université de Labé, sise à Hafia, dans la commune urbaine. « La signature a eu lieu autour d’un nouveau département qui va ouvrir en octobre prochain pour la photovoltaïque. Ces instituts Levy Ponty ont déjà équipé quatre services de cette institution en énergie solaire », a rappelé Binko Mamady Touré.

Revenant sur démarrage des cours de langue et de civilisation, le secrétaire général du département de l’Enseignement Supérieur estime que c’est un plus pour les guinéens. « Il y a déjà 60 jeunes étudiants qui se sont inscrits. Ces jeunes sont repartis en trois groupes et les cours vont commencer à partir du lundi prochain. Les frais sont à la charge de l’ambassade de l’Italie en Guinée », a-t-il fait savoir.

Il faut préciser que pour ce départ, ce sont des étudiants issus de l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia, l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, l’Université Catholique de l’Afrique de l’Ouest et l’Université Koffi Annan qui ont été sélectionnés. A la fin de la formation, chaque étudiant recevra une attestation qui prouve que l’intéressé maitrise désormais l’italien.

Alpha Assia Baldé pour Guineematin.com

Tél. : 622 68 00 41

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin