Les audiences criminelles se poursuivent au tribunal de Première Instance de Labé avec des fortunes diverses pour les accusés. Dans la journée de ce lundi, 25 février 2019, une mère célibataire, répondant au nom de Maimouna Sow, a été reconnue coupable d’infanticide et condamné à seize (16) ans de prison ferme, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Maimouna Sow, âgée de 20 ans, est originaire de la sous-préfecture de Yembéring, dans la préfecture de Mali. Elle est accusée d’avoir tué son nouveau-né avant d’emballer le corps dans un sachet plastique pour le jeter dans une fosse sceptique. Les faits se sont produits le 6 janvier 2019 au quartier Pounthioun, dans la commune urbaine de Labé. Mais, c’est seulement le 12 janvier que Maimouna Sow a été mise aux arrêts par la police.

Appelée à la barre, l’accusée a rejeté en bloc les faits qui lui sont reprochés. Elle s’est défendu en ces termes : « ce n’est pas vrai. Lorsque j’ai accouché, j’ai trouvé que c’était un mort-né, car l’enfant saignant par le nez. C’est en ce moment que j’ai emballé le corps dans un sac en plastique et je l’ai mis sous mon lit. Et, c’est le lendemain que je l’ai jeté dans la fosse sceptique. Je regrette ce que j’ai fait. C’est Satan qui m’a poussé à le faire », a-t-elle expliqué.

Prenant la parole, Patrice Koïvogui a invité l’accusée à dire toute la vérité dans cette affaire, car il y va de son intérêt. Mais, Maimouna Sow a toujours campé sur sa position.

Après d’intenses débats entre l’avocat de la défense et le Procureur, la séance a été momentanément arrêtée, pour une vingtaine de minutes, avant de passer aux réquisitions et plaidoiries.

Après la délibération, le tribunal, par la voix du juge Laye KOUROUMA, a déclaré Maimouna SOW coupable de meurtre d’un nouveau né, âgé de moins de deux mois. Elle a été condamnée à 16 ans de prison, conformément aux articles 114, 116, 206 et 209 du code pénal et 548 du code de procédure pénale.

L’accusée a 15 jours pour faire appel de cette décision.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin