Le recrutement en vue dans l’armée a suscité un grand engouement chez de nombreux jeunes guinéens. Comme dans de nombreuses préfectures, les jeunes de Faranah sont massivement mobilisés pour tenter leur chance dans une conjoncture marquée par un chômage chronique.

Dans la journée d’hier, mercredi 27 février 2019, nombre d’entre eux ont pris d’assaut la maison des jeunes où se fait le dépôt des dossiers de candidature, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Le recrutement dans l’armée, annoncé par le gouvernement guinéen, va être une opportunité pour bon nombre des jeunes à la recherche de l’emploi. C’est pour cette raison que l’engouement est de taille à de nombreux endroits du pays.

A Faranah, les diplômés sans emploi et les étudiants se précipitent pour tenter leur chance. Une situation compliquée pour de nombreux jeunes, obligés de faire la queue.

C’est le cas de Diallo Amadou Oury, étudiant en Licence 3, Eaux et Forêts Environnement à l’Institut Supérieur Agronomique et Vétérinaire de Faranah, qui fait partie de ces jeunes éprouvant de nombreuses difficultés dans la procédure. « Je suis là pour déposer ma candidature pour le recrutement dans l’armée. Depuis six (6) heures je suis venu ici. Mais, ce n’est pas du tout facile. Vous-même, avez-vous vu la queue ? J’ai fait des procédures qui n’ont pas été très faciles au niveau de la justice pour les papiers : casier judiciaire, certificat de nationalité… ça n’a pas été facile. Mais, quand tu veux quelque chose, il faut faire tout pour aboutir. C’est la raison pour laquelle je suis là depuis le matin », a dit le jeune homme.

Pour Amadou Oury Diallo, le manque d’emploi fait que chaque opportunité d’emploi est à saisir. « Ce recrutement est une chance que le gouvernement donne aux jeunes et il faut profiter… Après les études, ce n’est pas facile dans notre pays. Mais, au lieu d’aller ailleurs, au lieu de prendre désert, s’il y a une opportunité que le gouvernement octroie aux jeunes, je pense qu’il faut en profiter pour ne pas revenir un jour dire que le gouvernement n’a rien fait, alors qu’ils ont donné une chance pour les jeunes de profiter et c’est à nous de profiter », lance-t-il.

A rappeler que les dossiers à fournir pour ce recrutement sont les suivants : un extrait de naissance, 4 photos d’identité, un certificat de visite et de contre-visite, un certificat de nationalité, un certificat de résidence, une photocopie de la carte d’identité nationale, un casier judiciaire et une demande manuscrite adressée au ministre d’État chargé des Affaires présidentielles et de la Défense nationale.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tél. : 00224 620 24 15 13

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin