Six milliards sept cent soixante-dix-neuf millions huit cent mille neuf cent soixante-trois francs guinéens (6 779 800 963 GNF) est le budget 2019 de la commune urbaine de N’zérékoré. La session de cette année a été clôturée ce samedi, 2 mars 2019, dans la salle de conférence de la mairie, en présence des chefs des différents quartiers, des représentants des femmes et des jeunes, ainsi que le représentant de l’Agence Nationale de Financement des collectivités (ANAFIC) et les partenaires au développement, rapporte le correspondant de Guineematin.com à N’zérékoré.

Ouverte le 29 janvier dernier, la session budgétaire 2019 a été clôturée ce samedi avec un budget de fonctionnement de 6 779 800 963 GNF dont 4 416 622 000 du revenu minier (ANAFIC).

Moriba Albert Delamou

Selon monsieur Moriba Albert Delamou, maire de la commune urbaine de N’zérékoré, il y a plusieurs nouvelles initiatives prévues pour l’amélioration des conditions de vie des populations de sa commune. Ce sont notamment des ouvertures des routes dans les différents quartiers, la construction des écoles, la sécurité, etc.

Pour faire face aux nombreux et importants investissements prévus, les nouvelles autorités de la mairie ont décidé d’augmenter les taxes perçues au niveau des différentes structures de la commune urbaine. « Toutes les taxes sont revues à la hausse ! La location de la gare routière passe de 10 000 000 à 15 000 000 000 GNF par mois, les taxes sur les magasins d’Etat passent de 120 000 à 150 000 GNF par mois, la taxe du ticket au marché passe de 200 à 500 GNF par jour, le ticket de taxi-moto passe de 500 à 1000 GNF par jour… », a annoncé monsieur Moriba Albert Delamou.

À noter que sur les 41 conseillers de la commune urbaine, ce sont 32 qui ont voté le budget dont les 60% des recettes doivent être orientées aux investissements et les 40% pour les dépenses de fonctionnement.

De N’zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com.

Tél. : +224620166816/666890877

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin