Poursuivi pour usurpation de titre et de fonction, le journaliste Ousmane Sow, plus connu sous le nom de Sow Télico, a été reconnu coupable par le Tribunal Correctionnel de Mamou. Se disant reporter d’un site d’informations de la place, Ousmane Sow été condamné hier mardi, 05 mars 2019, à un an de prison assorti de sursis, appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Ousmane Sow, qui serait un habitué des faits, en a pris pour son grade cette fois-ci. Il y a de cela quelques jours, le 17 février 2019, il s’est fait passer pour un reporter de la radio Espace FM, dans la sous-préfecture de Ouré-Kaba, relevant de la préfecture de Mamou. Mais, de fil en aiguille, les autorités locales se sont rendu compte de la supercherie avant d’alerter la gendarmerie qui s’est chargée de le déposer à Mamou.


Ousmane Sow

Sur une plainte de la radio Espace FM, Ousmane Sow a répondu de ses actes devant le tribunal correctionnel de Mamou. A la barre, le prévenu a tenté au début de nier les faits avant de se confondre en excuses. « Je ne sais pas comment le mot Espace FM a glissé dans ma bouche. Je suis vraiment désolé », avait-il lancé, toute honte bue.

Finalement, le tribunal l’a reconnu coupable des faits d’usurpation de titre et de fonction pour le condamner à un an de prison assorti de sursis et au payement d’une amende d’un million de francs guinéens.

Selon nos informations, la radio Espace FM, partie civile dans ce dossier, n’a pas demandé de dommages et intérêts.

Cette condamnation en sursis laisse planer une épée de Damoclès sur la tête de Sow Télico, obligé désormais de mettre de l’eau dans son vin. Mais, il reste à savoir jusqu’à quand cela va durer. Ne dit-on pas que « chassez le naturel, il revient toujours au galop » ?

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com
Tél 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com