Le maire de la commune rurale de Kinièbakoura a été agressé ce mercredi, 6 mars 2019, par un groupe de jeunes qui seraient du RPG Arc-en-ciel dans le district du même nom, relevant de la commune urbaine de Siguiri. Mohamed Lamine Keïta a été pris à partie et blessé par ces jeunes qui lui ont également soutiré des objets de valeur, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La gestion de la commune rurale de Kinièbakoura continue d’opposer Mohamed Lamine Kéita, maire indépendant élu depuis le 17 octobre 2018, et des jeunes du RPG Arc-en-ciel, qui ne veulent pas le sentir. L’animosité a atteint le comble ce mercredi avec l’agression de Mohamed Lamine Kéita, au district de Kinièbakoura, situé à douze (12) km de la ville de Siguiri.

Interrogé sur les circonstances de son agression, Mohamed lamine Keïta a expliqué ce qui s’est passé. « Je quittais à Siguiri ville pour me rendre au village, à Djoumabana. Arrivé à Kinièbakoura, j’ai vu mes beaux parents qui s’étaient arrêtés devant la cour de Karamotöma, un citoyen de Kinièbakoura. J’ai vu un groupe de jeunes qui venaient dernière moi. Ils m’ont demandé pourquoi je suis à Kinièbakoura.

J’ai répondu que je ne suis pas dans une famille, mais que j’étais de passage. Ils ont commencé à me frapper. Ils ont déchiré mes habits. J’ai aussi perdu une somme de deux (2) millions de FG et un téléphone de marque Samsung J7. C’est des jeunes du RPG, ils disent qu’ils ne veulent pas me voir à Kinièbakoura », a dit monsieur Keïta.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com