A l’image des autres pays du monde, la Guinée célèbre ce vendredi, 08 mars 2019, la journée internationale des femmes. Au Palais du peuple de Conakry où la cérémonie est prévue, la mobilisation est déjà totale. Mais, comme l’avaient prédit certains activistes de la société civile, notamment le Balai Citoyen de Guinée, cette cérémonie de promotion et de reconnaissance de la bravoure de la femme a été déjà politisée.

Le pouvoir en place s’en sert pour faire la promotion d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui est sur place.

« Oui à la nouvelle constitution », « Oui au référendum », ce sont les messages qu’on peut lire sur des pancartes brandies par plusieurs femmes présentes sur les lieux. Ces femmes, sans doute manipulées par des personnes qui profitent du régime actuel, font ainsi la promotion d’une modification constitutionnelle pour permettre au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Plutôt que d’être une occasion de parler franchement de la situation des femmes en Guinée et de prendre des mesures pour les aider à sortir de la misère et de la marginalisation dans lesquelles la plupart d’’entre elles sont plongées, la journée internationale des femmes devient une journée de campagne pour les promoteurs d’un troisième mandat pour le chef de l’Etat guinéen.

Reste à savoir quelle sera l’attitude du Professeur Alpha Condé, qui préside cette cérémonie, face à cette situation.

À suivre !

Du Palais du peuple, Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tél. : 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com