Un présumé coupeur de route a échappé à un lynchage dans la matinée de jeudi, 14 mars 2019, au secteur Dombi, du quartier Daka 2, dans la commune urbaine de Labé. Mamadou Benté Barry, après être tombé dans une fosse septique, était entrain de se faire lapider par la population. L’intervention de la garde communale a permis de le tirer de ce mauvais pas, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

C’est très tôt ce jeudi que le présumé coupeur de route a été mis aux arrêts par la garde communale de Labé. Selon Ousmane Bah, commandant de la garde communale, c’est un citoyen qui l’a informé d’une scène qui pouvait tourner au drame. Le présumé coupeur de route, tombé dans une fosse septique, était entrain de se faire lapider par les citoyens. « C’est aux environs de 6 heures qu’on m’a informé. Un citoyen m’a dit que si jamais on n’intervient, la population va lyncher le présumé coupeur de route. Nous somme partis le trouver dans une fosse septique de 7 mètres de profondeur. C’est en voulant se sauver qu’il est tombé à l’intérieur. Il recevait au fond du trou des coups de pierre. Quand nous sommes arrivés, la tension était vive. Le coupe-coupe et les paires de ciseaux qu’il détenait pour agresser des citoyens étaient à côté du trou. Il attaquait souvent des citoyens et récupérait leurs engins, notamment les motos, ou leurs biens. Mais, c’est un récidiviste », soutient le commandant de la garde communale.

Interrogé sur les faits qui lui sont reprochés, Mamadou Benté Barry a nié en bloc ces accusations.

Le présumé coupeur de route a été conduit au commissariat central de Labé et devrait être présenté à un juge.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin