Le Groupe Organisé des Hommes d’Affaires (GOHA) et la Chambre d’Arbitrage de Guinée (CAG) ont signé un partenariat ce jeudi, 14 mars 2019, à Conakry. Ce partenariat va permettre de régler les différends entre les opérateurs économiques mais aussi faire face à d’autres problèmes auxquels ils sont confrontés dans l’exercice de leurs activités, rapporte un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

C’est le siège de la Chambre d’Arbitrage de Guinée (CAG) sise à la Belle-vue qui a servi de cadre à la signature de ce partenariat. A cette occasion, Fanta Toya Condé, secrétaire générale de la chambre d’Arbitrage de Guinée, a rappelé que « la Chambre d’Arbitrage de Guinée a pour mission d’offrir aux opérateurs économiques des moyens de conciliation, de médiation et de résolution par voie d’arbitrage, de leurs différends internes et internationaux ».

De son côté, Chérif Mohamed Abdallah, le président du GOHA, a affirmé que les opérateurs économiques font confiance à la Chambre d’Arbitrage de Guinée, d’où l’intérêt de la signature de ce partenariat. « C’est les êtres humains qui composent les institutions, si vous avez confiance à ceux qui travaillent dans une institution, vous pouvez travailler à l’aise avec elle, et c’est ce qu’on souhaite.

La Chambre d’Arbitrage de Guinée est une juridiction qui fait la médiation, l’arbitrage dans la plus grande discrétion. Et, c’est ce que les opérateurs économiques souhaitent. Personne ne souhaite être exposé parce que si on sait que tu as des problèmes dans le milieu des affaires, les autres vont te fuir parce que l’argent n’a pas besoin de bruit. Donc la discrétion peut aider l’environnement des affaires à progresser, vous pouvez régler les litiges tranquillement et vous entendre sur quelque chose.

Cela va rassurer les opérateurs économiques qu’ils soient guinéens ou étrangers et même ceux qui voudront éventuellement venir en Guinée. Il ne faut pas oublier un aspect très important, je représente la chambre de commerce international, donc ils apprennent que le GOHA est déjà signataire avec la Chambre d’Arbitrage de Guinée ; cela va circuler dans tout le monde entier et va rassurer les investisseurs qui voudront venir en Guinée », a dit Chérif Abdallah.

En Guinée, les opérateurs économiques sont souvent confrontés à des problèmes, mais le président du GOHA assure que « ce partenariat va aider les opérateurs économiques dans tous les sens parce que nous avons régulièrement des difficultés et nous voulons arranger ces difficultés à l’amiable. Et l’un des rôles de la Chambre d’ Arbitrage de Guinée c’est la médiation. Je pense que les sages qui sont là, vont jouer le rôle de médiation pour que l’environnement des affaires soit excellent dans notre pays ».

Il faut rappeler que la Chambre d’Arbitrage de Guinée est l’un des plus jeunes centres d’Arbitrage de la sous-région Ouest-africaine. Elle a été créée par décret le 11 aout 1998 et officiellement installée le 08 juin 1999. Elle relève du ministère de la justice pour la période transitoire et est autonome dans ses différentes procédures.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com
Tel : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com